La Bible

Les Chrétiens

La Vie Quotidienne

La réponse de Dieu

La Saga du péché PARTIE 3 – La réponse de Dieu

Si tu préfères écouter cet article plutôt que de le lire tu as l’audio ci dessus !

Le contexte

Nous continuons cette saga aujourd’hui lecteur, et je te retrouve avec plaisir ! Mais avant de se lancer, j’aimerais faire un point sur le contexte dans lequel j’écris cet article. Le jour ou j’écris ces mot c’est aussi le jour ou j’ai appris le début de la guerre en Ukraine. Comme la plupart d’entre nous, ça m’a fortement attristée pour la population ukrainienne, mais aussi pour la population russe et tchétchène qui se retrouve embrigadée là-dedans.

Mais pour être honnête avec toi, c’est surtout la peur qui m’a animée. Surtout quand il a été question de 3e guerre mondiale… Je me suis sentie impuissante et la pensée qu’une chose aussi détestable que la guerre s’abatte sur mon foyer m’a paralysée.

Et pourtant… cet article que j’écris, c’est exactement ce que j’ai besoin d’entendre aujourd’hui. Nous allons parler de plan. Nous allons parler d’espérance. Nous allons parler de ce que Dieu, malgré tout est au contrôle et digne de confiance.

Alors, si comme moi, lecteur, tu as peur. Si tu es attristé et démoralisé par les récents évènements, cet article est pour toi aussi. Aujourd’hui nous parlons de la réponse de Dieu face au poids du péché qui pèse sur ce monde.

La réponse de Dieu : L’humanité et le péché

Nous l’avons dit dans les précédents articles (à retrouver et à lire/écouter avant celui ci ici et ici), les êtres humains sont les victimes volontaires du péché. Mais nous n’avons pas détaillé comment, comme le Diable, nous avons adopté une logique de commerce plutôt qu’une logique de grâce.

Ce basculement est relaté au tout début de la Bible dans le livre de Genèse au chapitre 3. Adam et Eve vivent dans le jardin d’Eden. Dieu les a prévenus de ne pas manger les fruits d’un arbre, celui de la connaissance du bien et du mal « de peur que vous ne mourriez« . Convaincus de la bienveillance de Dieu, l’homme et la femme ne remettent pas en question ses recommandations.

Jusqu’à ce que le serpent, qui est en fait le Diable, n’instille le doute. « Dieu a-t-il réellement dit : Vous ne mangerez pas de tous les arbres du jardin ? » demande-t-il ? Bien sûr que Dieu n’a pas interdit l’accès à « tous » les arbres du jardin, seulement à un, celui qui pourrait mener l’humanité à sa perte.

C’est d’ailleurs ce qu’Eve répond. Le serpent affirme alors que Dieu aurait menti : « Vous ne mourrez point ; mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s’ouvriront, et que vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal« . Le doute est instillé, Adam et Eve finissent par manger du fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal et le péché (la séparation d’avec Dieu, la cible manquée) entre dans le monde.

Par ce geste, ils déclarent que pour eux, Dieu est un menteur qui les a manipulés par de fausses affirmations pour mieux les contrôler. La semaine prochaine nous verrons l’impact que cela aura sur eux et sur leurs descendants. Mais qui dit accusation, dit examen de la situation et jugement. Et le Dieu qui a crée l’univers, lui même, accepte de passer en jugement.

La réponse de Dieu : son action

Le plan du salut

Reprenons les faits. Le Diable accuse Dieu de ne pas respecter le libre arbitre de ceux qu’il a crées et de ne pas avoir de bonnes intentions. En soi ce n’est pas vraiment une menace pour le créateur car il n’a jamais été coupable de ce dont il est accusé. On peut le voir notamment dans son comportement vis à vis de Lucifer qu’il laisse s’entêter dans son raisonnement, même s’il est faux.

Mais Dieu ne veut pas abandonner les êtres humains au malheur et à la mort que produit le péché. Et il ne peut les sauver malgré eux, sinon les accusations du Diable seraient vérifiées. Alors Dieu fait une démonstration magistrale de sa propre logique : celle de la grâce.

Dans mon article La Bible c’est quoi ? je t’explique que la Bible c’est l’histoire du plan de Dieu mis en place pour sauver l’humanité. Comment Dieu sauve l’humanité ? En prenant sur lui le châtiment qui va avec le péché. Au lieu de laisser les hommes payer leur dû, Dieu lui même devient un homme. Mais il ne commet aucun péché. Il est exactement là ou il est censé être dans le rôle qui est le sien et il accepte de mourir de la pire des manières, même s’il est innocent.

Jésus

Cet homme innocent, c’est Jésus et la manière dont il est mort, c’est crucifié, après avoir été durement battu. Et ce sauvetage il l’a fait tout en respectant le libre arbitre de tous. La mort de Jésus c’est la preuve ultime de l’amour que Dieu déploie pour ses enfants. C’est Dieu qui dit : « je vous aime trop pour ne pas vous laisser libres, même si ça vous mène à vous détruire ».

Je te disais dans le premier article de cette saga (le lien pour le lire est plus haut) qu’il est trop tard pour le Diable et qu’il ne vivra pas pour toujours. C’est la mort de Jésus à la place des pécheurs qui a prouvé son erreur et qui a scellé son destin.

Maintenant tu te dis peut être « mais si Dieu respecte effectivement notre libre arbitre il ne peut pas nous sauver sans qu’on ait voix au chapitre ! ». Et tu as raison. Pour être sauvé de Dieu, il faut accepter qu’on est sauvé par Dieu. Comme quand on t’offre un cadeau, tu as le choix de l’ouvrir ou de le garder fermé. Le choix est tien.

La réponse de Dieu : il gère

Le sauvetage de Dieu est un évènement qui a des conséquences positives dans tous les aspects de nos vies et dont nous parlerons plus en détail la semaine prochaine. Mais c’est important pour moi de conclure en précisant que peu importe les hauts ou les bas, la Bible nous rassure. Quoi qu’il arrive, les histoires se finiront toujours par la victoire de Dieu. C’est rassurant, parce que c’est celui qui est de notre côté, celui qui veut notre bonheur qui va gagner, peu importe les évènements. Et ça, lecteur, c’est une source d’espoir inépuisable. C’est l’espérance qu’on trouve en Jésus.

Ça me ferait extrêmement plaisir que tu me dises ce que tu as pensé de cet article et de cette saga en général en commentaire ! Le petit plus ? Ça prend 2 minutes ! Pourquoi se priver ?

Vous avez aimé l'article? Partagez le!
4 Comments

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *