La Bible

Les Chrétiens

La Vie Quotidienne

Vrais visages, on continue !

PS : à la fin de l’article y a un poème en bonus que j’ai écrit lors d’un live Tiktok ! C’est le deuxième épisode de ce concept : le VRAI visage des personnages bibliques. Mais comme c’est très long comme nom de concept j’ai décidé de raccourcir en Vrais visages, on continue ! Je te laisse te délecter de cette vidéo (oui j’en suis fière) et je te retrouve dessous pour un petit coup d’œil dans les backstages !

Retrouve le premier épisode ici !

Backstage de Vrais visages, on continue !

Je l’ai dit, je suis très fière de ce deuxième épisode, Vrais visages, on continue ! Je trouve que j’ai mieux géré le montage vidéo et je remercie le Seigneur, parce que mine de rien c’est pas si facile ! J’ai pris une quinzaine d’heure tout cumulé ET j’ai appris des nouvelles technique. D’ailleurs si tu veux me laisser un commentaire de ce que tu en as pensé ce serait top !

Mais de me retrouver face à des visages, certes, fictifs, ça m’a aidé à ajouter un aspect tout humain à ces histoires dont j’ai parlé dans mon podcast. Baignant dans un environnement chrétien depuis petite, ces histoires je les connais vraiment bien. Au point que j’en ai un peu oublié que ce sont des vraies personnes qui ont eu leur propre ressenti.

Touchée par les personnages de Vrais visages, on continue !

Et j’ai été touché par la peine d’Ismaël qui aurait surement voulu que Papa et Maman s’entendent bien. Mais aussi par Ketura qui malgré le fait qu’elle ait donné naissance à 6 fils, savait sans doute qu’ils ne feraient pas le poids face à Isaac. Enfin j’ai été désolée du gâchis de Sodome et Gomorrhe, des villes qui avaient tout pour plaire et qui ont précipité leur perte à cause de leur comportement. Je ne peux qu’imaginer la terreur qui s’est emparé de leurs habitants, impuissants face à la mort…

Je ne remets pas en question la décision de Dieu et je lui fait confiance sur son action. Mais justement, je me dis que dans tout ces destins malheureux, le plus désolé ça devait surement être lui. Car qui mieux que Dieu peut savoir à quel point ses enfants sont passé à côté de son plan parfait ? Lui seul sait à quel point nous avons dévié de la meilleure version de nous même qu’il veut que nous soyons.

Dans ces histoires, je me dis que le peu de compassion que je peux ressentir pour ces personnages, c’est un pourcentage infime de ce que Dieu a du ressentir.

Vignette de la vidéo youtube Vrais visages, on continue !

Poème inspiré de la vie des personnages de Vrais visages, on continue !

C’est auprès de toi que se trouve la plus pure des joie, mais tu connais aussi la plus implacable des souffrance.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Abram en Egypte

Malgré tes nombreuses bénédictions, tu sais, la volonté d’un enfant de voir dans les yeux de son père qu’il est sa fierté. Et tu sais ce que ça fait quand ce n’est pas le cas.

Tu sais a quel point tu appelles tes enfants, tu sais à quel point tu les veux heureux, comblé et prospère. Et tu sais à quel point ils peuvent être perdu, abattu et mal aimé.

Pourtant ils ont tout… Les talents, l’intelligence, les bénédictions mais surtout ils t’ont toi.

Toi, l’auteur de leur bonheur, celui qui sait le mieux se réjouir de leur sourire. Toi qui les a doté, équipé d’une personnalité remarquable. Toi qui sait que parfois on ne se rend pas compte des merveilles que tu as crée.

Toi dont le cœur est brisé quand celui de tes enfants est fêlé… Toi dont l’amour révèle leur beauté.

Il n’y a pas de compassion plus haute, plus vaste, ou plus authentique que la tienne. Ni extrémité ou conditions qui puisse t’arrêter.

Dans chaque attendrissement tu es présent. Au travers de chaque sentiment, tu es Dieu.

Un grand merci aux Tiktokers qui m’ont aidé à écrire ce poème !

Vous avez aimé l'article? Partagez le!

Laisser un commentaire