La Bible

Les Chrétiens

La Vie Quotidienne

L’Ame cette oubliée

Tu préfères écouter l’article ? Tu as l’audio ci dessus !

J’ai lu un livre ! Wouhou ! Il s’agit de L’Ame cette oubliée de Leanne Payne. Alors je vais être honnête avec toi lecteur. Ce livre est une source sans fin de « Oh ! », « Wow ! », « Aaaaaaah ! ». Mais c’est aussi un cauchemar à lire. Pas que ce soit mal écrit, loin de la ! Mais c’est extrêmement dense et y a que les génies qui n’ont pas besoin de relire chaque phrase pour être sur de tout avoir compris…

couverture de L'Ame cette oubliée
couverture de L’Ame cette oubliée

J’exagère ? Moui peut être… Mais au moins tu es prévenu ! Ceci dit, L’Ame cette oubliée m’a profondément touché. C’était parfois dur à lire car c’est le genre de bouquin qui te met face à tes propres trauma comme jaja. Mais je recommande à tout ceux qui sont encore lié par leur propre passé et qui ont besoin de trouver la joie et la paix de Dieu. D’ailleurs je recommande les livres de Leanne Payne en général.

Quelques mots sur l’autrice : Leanne Payne est diplomée de l’université de l’Arkansas et de Wheaton. Elle a aussi mené des travaux en théologie à Yale et a crée le Ministries of Pastoral Care qui développe la prière de guérison.

Leanne Payne
Leanne Payne

Et pour tes yeux ébahis je te fais part de deux leçons que j’ai appris personnellement grâce à L’Ame cette oubliée !

Dieu est le maître du temps

La Bible dit de Dieu qu’il « n’a rien laissé qui ne lui soit soumis » (Hébreux 2 v.8). De plus dans le récit de la création, il est précisé que c’est Dieu lui même qui crée le jour et la nuit, le soleil et la lune. C’est donc Dieu qui crée le temps que dure un jour et une nuit. On peut donc en déduire que c’est Dieu qui a crée le temps et que le temps lui est soumis. Contrairement à nous qui n’avons aucune prise sur le temps qui passe.

Si tu es croyant comme moi tu le savais sans doute déjà, mais peut être n’as tu pas vu l’application pratique qu’il y a derrière une telle croyance.

Combien de fois ne m’a-t-on pas dit « le passé c’est le passé !« . Ou pour reprendre les paroles de la chanteuse Tal : « le passé envolé« . Et c’est vrai que ce qui est passé est passé et qu’on ne peut plus rien y changer. Mais Dieu n’a pas les même limitations que nous.

Alors attention, l’Ame cette oubliée ne prétend pas qu’il va venir nous chercher comme Doc dans Retour vers le futur pour que nous puissions changer ce qui a été fait. Mais Dieu à le pouvoir et la volonté d’intervenir dans les souvenirs douloureux.

Nous connaissons tous, l’histoire malheureuse d’un enfant qui a été maltraité. Peut être d’ailleurs que cet enfant, c’est toi, lecteur. Pour tous ces enfants il y a deux bonnes nouvelles.

Premièrement, pour Dieu il n’y a pas de hiérarchie de « trauma ». Peu importe la cause de la douleur, du moment qu’il y a douleur, Dieu apporte la guérison.

Deuxièmement, Dieu peut briser le pouvoir du passé traumatique sur le présent en guérissant l’enfant blessé qui a existé.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Mythes de Noël

Nous n’avons donc pas à avancer vaille que vaille alourdi de ce qui nous a blessé. Nous pouvons, grâce à Dieu avancer léger et libre dans nos vies.

Les parents sont les représentants de Dieu pour les enfants

Quand Dieu a crée les êtres humains, on peut lire dans la Genèse qu’il les a fait « à son image« . Nous sommes les seules créatures sur Terre a être ainsi fait. C’est un honneur et une responsabilité dont nous ne nous somme pas toujours bien acquitté.

L’église catholique du Moyen Age et de la Renaissance, par exemple ne furent globalement pas des bons représentants de Dieu. Et encore aujourd’hui la vision qu’on a du Dieu de la Bible porte les stigmates des actions de l’église médiévale.

Selon Leanne Payne, c’est au travers de sa relation avec ses parents que l’enfant va comprendre le concept de Dieu. Ainsi s’il a eu la chance d’avoir l’apport nécessaire d’un père et d’une mère aimants il créera une relation épanouie avec Dieu dans la continuité.

Au contraire, si l’enfant vient d’une famille abusive il appréhendera Dieu en projetant instinctivement les défauts de ses parents sur lui. Il faudra donc que l’adulte qu’il sera devenu puisse prendre du recul sur sa situation, guérir de ses souvenirs douloureux pour entretenir une relation avec Dieu harmonieuse.

Mais il faut tout de même nuancer les choses. Depuis l’apparition du péché, il n’existe pas de parent parfait. Et toutes les familles ont leur propres traumas dont l’impact se répète sur les nouvelles générations. Des enfants qui ont une relation parfaite avec leur parent, ça n’existe donc pas.

Tu veux en savoir plus sur le péché ? Tu peux lire ma série d'article La saga du péché. Pour lire le premier article, clique ici !

Nous devons donc tous guérir de ce qui nous a manqué. Pour certains c’est évident, pour d’autres il faut remonter la piste des sentiments négatifs qui peuvent nous agiter. Mais la bonne nouvelle c’est qu’à chaque étape Dieu est avec nous.

En fait Dieu, c’est comme un projecteur. Plus nous nous approchons de lui, plus nous nous trouvons dans sa lumière et les zones d’ombre disparaissent. Et lorsque nous découvrons de nouvelles zones d’ombre nous pouvons soit les garder dans l’obscurité et donc cesser de progresser vers Dieu, le projecteur. Soit nous acceptons de faire la lumière sur ces zones, même si ce que nous découvrons ne nous plait pas. Dans tous les cas le projecteur reste toujours allumé.

Il ne s’agit donc pas de faire la chasse au parents, Leanne Payne encourage d’ailleurs le pardon, plutôt. Mais c’est important pour notre propre épanouissement qui se trouve en Dieu que nous acceptions de guérir de ce que nos parents n’ont pas pu nous donner.

Et pour les parents en devenir, il ne faut ps oublier à quel point leur présence est cruciale dans la vie de leurs enfants.

only jesus sur un mur

Je ne t’ai présenté que deux points que j’ai retenu du livre L’Ame cette oubliée. Il y en a pleins d’autres, tu te doutes et si je t’ai donné envie de lire le livre tant mieux !

Si c’est le cas dis le moi en commentaire, je t’attend là bas ! Et n’oublie pas de partager cet article !

Vous avez aimé l'article? Partagez le!

Laisser un commentaire