La Bible

Les Chrétiens

La Vie Quotidienne

La Colère

Si tu préfères écouter cet article tu as l’audio ci dessus !

Aujourd’hui, lecteur, je te propose un article « confession« . Jeune padawan, je m’en vais te faire part de mon expérience afin que tu puisses apprendre de ma sagesse…

Ok, ok, je redescends tout de suite et j’arrête de me la péter. Bon, tu le sais, je ne me considère pas comme un modèle. Mais grâce à Dieu, j’ai pu réaliser un truc sur ma vie qui peut, peut être t’aider pour ta vie. Alors aujourd’hui, je t’en parle.

La Colère

J’ai un gros problème avec la colère. D’ailleurs, si le film Disney Vice Versa était vrai je pense que dans ma tête à moi il y aurait saturation de Colère.

personnages de Vice Versa
Personnages de Vice Versa de gauche à droite : Tristesse, Joie, Colère, Dégout et Peur

Une psy m’a dit un jour que la colère venait du sentiment que nos besoins n’étaient pas respectés. En ce qui me concerne c’est tout à fait vrai. Mais dans mon cas il s’agit de besoins longtemps négligés. En fait, rien ne me met plus en colère que l’injustice. C’est comme si ma résistance à ce problème précis avait été trop éprouvée et que maintenant, chaque petite injustice appelle une réaction proportionnelle à toutes les injustices de ma vie.

Tonton Michel

Bref, c’est un sujet sensible tu l’auras compris. Mais cette semaine il m’est arrivé un évènement imprévu qui m’a littéralement mis face à moi même. J’ai vu tonton Michel. Alors, tu te doutes que cette personne ne s’appelle pas vraiment « tonton Michel » mais je ne pouvais pas te donner son vrai nom. Ceci dit « tonton » ça lui va très bien vu son coté paternaliste exagéré et « Michel », parce que c’est un prénom plutôt répandu dans sa génération.

J’ai donc discuté avec tonton Michel et je me suis rapidement rendu compte que nous allions avoir un problème, n’étant pas du même avis. Le soucis c’est que tonton Michel, a aussi un gros problème de colère. Et quand il s’est rendu compte que je ne céderai pas à son avis, il l’a pris comme un affront personnel. Soudainement je suis devenue son ennemie et c’est la colère de toute une vie qui s’est déversé sur moi.

Découvre aussi mon article sur la colère contre Dieu en cliquant ici !

Rancoeur

Ce n’était pas agréable, c’est le moins qu’on puisse dire ! Mais j’ai tenu bon et je n’ai pas attaqué en retour. Mais une fois tonton Michel partit ma raison, ma sensibilité et Dieu, on a voulu débriefer. Clairement ma sensibilité voulait une revanche sanglante. Ma raison quand à elle était abasourdie de l’hypocrisie de tonton Michel. Et Dieu, à ma grande surprise, m’a invité à me repentir.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  4/25 Zacharie et Elisabeth

Oui, oui, lecteur je suis en train d’écrire que le fruit de cette expérience malheureuse fut ma propre repentance alors que je n’étais pas l’agresseur.

Mais je t’explique. Une fois que j’ai pu reprendre mes esprits je me suis rendue compte que les mots violents de tonton Michel n’étaient pas totalement étrangers. Et que si ces propos m’ont tellement blessés c’est parce que je connais ce mépris qu’il affiche. Je sais l’intensité de ses propos et ce qu’il y a derrière, parce que… Révélation ! : son mode de pensée est aussi le mien

Si je suis honnête, il m’est arrivé à moi aussi de déverser la colère d’une vie sur autrui. Et en faisant face à l’explosion de tonton Michel j’ai pu me rendre compte du terreau dans lequel j’avais mes propres racines et de la direction que je risquais de prendre.

Ce que Dieu enseigne

Je suis convaincue que Dieu aime tonton Michel et je lui souhaite de le savoir un jour. Mais c’est en étant victime de lui que Dieu a pu me montrer la peine que peut causer une colère contenue pendant trop longtemps.

La Bible dit :

Si vous vous mettez en colère, ne péchez point, que le soleil ne se couche pas sur votre colère […]

Ephésiens 4 v.26

Il ne s’agit donc pas de ne pas se mettre en colère du tout. Il s’agit de ne pas la laisser s’installer. Alors attention, je ne dis pas que c’est facile hein ! La plupart du temps nos colères sont justifiées et c’est une bonne chose que d’exprimer ce qui peut nous agiter.

Mais si l’objectif de cette expression est la destruction alors il faut que nous sachions que nous serons nous même impacté négativement. Il n’y a pas de bonheur dans ce genre de démarche.

Alors j’ai voulu m’en remettre à Dieu. J’ai nommé cette tendance de destruction que j’avais et j’ai demandé pardon de m’en être rendu coupable. Et ce qui s’est passé c’est que ma rancoeur envers tonton Michel a baissé ! Parce que j’ai pu laisser partir ma propre culpabilité et donc, que ces mots sont devenus ce qu’ils sont, de simples mots.

Et je crois que c’est ça, trouver la paix et la liberté en Dieu !

Avant de partir dis moi ce que tu as pensé de cet article en commentaire et n’hésite pas à partager l’article autour de toi ! Et si tu veux aller plus loin je te conseille d’écouter la chanson Qui tu es qui m’a beaucoup inspiré.

Vous avez aimé l'article? Partagez le!
2 Comments

Laisser un commentaire