La Bible

Les Chrétiens

La Vie Quotidienne

Confesser ses péchés

Comme d’hab si tu préfères écouter mon article tu as l’audio ci dessus !

Je t’entends d’ici, lecteur ! Oulala j’ai sorti les grands mots religieux ! Mais ne t’inquiète pas, on commence à se connaitre toi et moi, vas y tranquille installe toi y a pas de jugement ni de culpabilisation. En fait je voulais surtout parler du concept « Confesser ses péchés » et quelle place ça a pour ceux qui croient en la Bible.

Confesser ses péchés ça veut dire quoi ?

Le péché, petit rappel

Le mot « péché » vient du mot « chatta’ah » (חַטָּאָת) qui veut dire « manquer la cible ». Comme je l’explique dans mon article La Rébellion : « Selon la Bible, chaque être est crée dans le but d’un épanouissement individuel et personnel, comme un don pour les autres, au contact de Dieu, lui même. C’est la cible. Et chaque fois que quelqu’un sort de ce chemin, bénéfique et voulu pour tous, il manque la cible : il pèche« .

Nous sommes tous victime et coupable de péché. Parfois le péché se cache dans des actions conscientes et nous savons que nous avons mal agis. Mais parfois aussi, nous ne nous rendons compte que plus tard du mal que nous avons commis. Je précise d’ailleurs qu’il arrive souvent que notre entourage soit les victimes de nos péchés, mais la première de ces victimes, c’est nous même.

La bonne nouvelle en revanche c’est que Dieu, lui, n’a jamais péché et qu’il nous offre son innocence au travers de la mort de Jésus. Nous pouvons donc dès à présent nous libérer de notre culpabilité et aller de l’avant.

Confesser c’est quoi ?

« Confesser » c’est ni plus ni moins dire à Dieu nos péchés dans une démarche de repentance. « J’ai mal parlé à ma voisine, j’ai menti, j’ai volé, j’ai blessé, etc… ». Et contrairement à l’adage, « faute avouée, à moitié pardonnée » Dieu nous pardonne complètement et cela même si nous n’avouons pas. Et j’insiste sur le fait qu’il pardonne toujours, même si c’est la énième fois que nous commettons la même erreur.

Attention cependant, je ne dis pas que les conséquences de notre faute disparaissent non plus ! Pour prendre un exemple extrême, un homme qui serait en prison après avoir commis un meurtre ne sera pas libéré miraculeusement parce qu’il aura demandé pardon à Dieu pour son acte ! Mais il aura la paix et sera libre de sa culpabilité, ce qui lui sera bien utile !

Si nous reconnaissons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner et pour nous purifier de tout mal. 1 Jean 1 verset 9
1 Jean 1 verset 9

Pourquoi confesser ses péchés ?

La confession dans l’image populaire

Peut être que tu te méfie de cette démarche. Si c’est le cas je te comprend.

En 2006 je suis allée voir le nouveau film inspiré du roman de Dan Brown : Da Vinci Code. A un moment du film on peut voir le personnage de Silas, un homme d’église, se flageller violement (il est quand même question de plusieurs coups de fouets qu’il s’inflige lui même…!). Cette pratique fut assez répandu au Moyen Age et ses adeptes la pratiquait pour expier leur péchés. En gros, tu payes dans la douleur pour toutes tes erreurs, un peu à l’image de Jésus.

Bien que la flagellation n’ait jamais concerné la majorité des chrétiens, elle a laissé, à mon sens, une image très sévère de la confession des péchés.

Cette image est renforcée par les films d’époques dans lesquels on voit les personnages aller « à confesse » et sortir le très célèbre « pardonnez moi mon père car j’ai péché ». Ce à quoi le père répond « vous réciterez 3 fois l’avé Maria, 3 Pater, etc… », selon la gravité du péché.

Dans ce cadre il est question de reconnaître ses péchés et d’en payer le prix. Mais j’estime que c’est manquer de logique. En effet on ne peut jamais vraiment réparer ses erreurs !

Le Pardon est donné par Dieu

Pour reprendre mon exemple extrême, si un individu tue une autre personne, elle aura beau dédommager la famille endeuillée, le mort n’en restera pas moins mort ! Et cela peu importe le montant du dédommagement.

Pourquoi donc réciter des prières ou faire pénitence, même avec la plus grande violence aurait le pouvoir de faire disparaitre nos erreurs ?

De plus il nous faut nous référer à la Bible qui évoque la confession comme une conversation directe entre chaque individu et Dieu lui même. Il n’est pas question d’un intermédiaire.

Attention je ne dis pas que c’est une affaire nécessairement privée, au contraire la Bible nous encourage à s’excuser auprès de ceux que nous avons offensé. Mais le pardon des péchés vient de Dieu c’est donc à lui qu’il faut s’adresser directement.

Enfin, contrairement à ce que semble croire Silas, le pardon est gratuit. Il n’est pas question de violence, de récitation ou d’une quelconque pénitence. C’est le coeur de la bonne nouvelle de la Bible : Dieu nous offre le pardon des péchés GRATUITEMENT !

Alors pourquoi donc confesser nos péchés ? Simplement pour déclarer : là je me suis planté et j’ai besoin d’être pardonné. En reconnaissant nos erreurs nous reconnaissons que nous avons besoin de ce don gratuit que Dieu nous donne. C’est comme si nous ouvrions un cadeau que nous avons déjà reçu.

En reconnaissant nos erreurs nous reconnaissons que nous avons besoin de ce don gratuit que Dieu nous donne. C'est comme si nous ouvrions un cadeau que nous avons déjà reçu.
Extrait de l’article « Confesser ses péchés »

Si tu as aimé cet article n’hésite pas à le partager et à me dire ce que tu en as pensé ! Ça m’aiderait beaucoup ! Et tu peux cliquer ici pour découvrir une série de versets sur la confession.

Vous avez aimé l'article? Partagez le!

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *