La Bible

Les Chrétiens

La Vie Quotidienne

23/25 Et quand on ne peut pas se réjouir ?

Noël vs la Vraie Vie partie 1

Je peux être honnête avec toi, lecteur ? Alors que j’écris ces mots c’est pas la grande forme pour moi. Alors rien de fou ou d’invalidant. Je ne suis pas malade non plus mais j’ai le cœur lourd. Alors, parce que mon père va sans doute lire cet article je ne vais pas rentrer dans tous les détails (coucou Papa !). Mais en gros, récemment j’ai fait confiance à Dieu dans un domaine qui me terrifie plus que les plus hauts sauts à l’élastique, en parachute et en chute libre combinés : les relations amoureuses (*violons d’Hitchcock*).

Alors mettons tout de suite les choses au clair : si tu voulais des conseils, dans ce domaine je te conseille vraiment de chercher ailleurs ! Parce que ta go, galère sans doute autant que toi (ta go c’est moi, t’as vu). Bref, j’ai fait confiance à Dieu, disais-je, et j’ai pris le risque de montrer une part de moi même dont je ne suis pas bien fière. Et même si ma mamie dirait « on a tous des parts de nous dont on est pas fier !« , toi et moi on sait que quand il s’agit de nos propres parts bah… on en est pas fier… c’est l’idée !

Et que s’est il passé, donc avec ce garçon a qui j’ai montré cette fameuse part ? Eh bien, rien. Il s’est tut, laissant mon dernier message confession en « vu », comme la marque infamante de ma propre bêtise… celle de croire qu’il ne s’enfuirait pas. Et je vais pas mentir, ça fait vachement mal. Mal pour lui mais aussi mal parce qu’il rejoint la liste déjà bien garnie de ceux qui se sont enfuit. Vois tu, lecteur, c’est ainsi que s’avortent toutes mes histoires et c’est une histoire que je ne connais que trop bien. Pire, elle nourrit en moi le monstre avide qui répond au doux nom de personne-ne-m-aimera-jamais. (Petit disclaimer ceci dit : je n’ai rien contre le dit garçon, c’est bien contre moi que je suis vénère).

Et je combat personne-ne-m-aimera-jamais, avec beaucoup d’énergie, parce que malgré tout je crois que je ne mérite pas moins d’être aimée que n’importe qui. J’en veux pour preuve l’amour que Dieu me porte. Oui mais voilà… ma logique ne comprend pas. Dieu m’aime ? Alors pourquoi permet il que les hommes fuient à la seconde ou je montre un soupçon de vulnérabilité ? N’est ce pas la preuve que le monstre à raison ?

A l’approche de Noël, je voudrais très sincèrement me réjouir, lecteur, mais la tout de suite, je n’y arrive pas. Et peut être que toi non plus tu n’y arrives pas, malgré le récit de la naissance de Jésus que je t’ai fait. Peut être que tu en es au même point que moi ? Peut être que ta situation est pire que la mienne et que tout cet amour dont je t’ai venté les mérites te semble être une vaste blague cruelle, pour ceux en mal d’amour.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  12/25 Bergers

Je ne terminerai pas cet article sur une note positive, comme je ne m’entêterais pas à booster mon moral aujourd’hui. Tu vas mal, lecteur ? Eh bien, vas mal. Tu te dis que c’est Noël et que tu devrais aller mieux et partager la joie de la saison ? On te culpabilise ? Tant pis.

Prend la mesure de ce mal et regarde le droit dans les yeux, parce que ce n’est qu’en éclairant les ombres qu’elles disparaissent. Mais fais toi la promesse, comme je me la fait, que demain, ça ira mieux, que l’espoir n’est pas perdu et que si tu n’as pas la force de faire face à tes problèmes, Dieu l’a pour toi.

Quand à moi, je vais faire ce que je fais de mieux : me plonger dans la Bible, et plus particulièrement dans l’histoire de la naissance de Jésus, pour trouver le réconfort de mes soucis. Je te ferai part de mes découvertes,… mais demain… aujourd’hui je berce mon cœur de douceur.

PS 1 : si tu comprends l’anglais je te conseille fortement d’écouter Show me d’Audrey Assad pour continuer cette réflexion.

PS 2 : Tu peux jeter un coup d’œil à mon deuxième Calendrier de l’Avent sur ma chaine Youtube ou je te présente tous les jours une association à laquelle je donne 5 euros ! Voici la vidéo du jour :

Ne pars pas sans m’avoir donné ton ressenti sur cet article en commentaire !

Vous avez aimé l'article? Partagez le!

Laisser un commentaire