La Bible

Les Chrétiens

La Vie Quotidienne

22/25 Et quand on est seul ?

Peut être, lecteur que tu es seul pour les fêtes. Parce que tu habites loin de ta famille, qu’il y a un problème entre vous ou que tu n’as pas vraiment de famille. Et peut être que tu as lu tous mes articles (oui, j’y crois, tu as lu tous mes articles !) avec en fond une pensée du genre : « oui bon c’est bien joli mais en attendant, moi je suis seul pour les fêtes ». Enfin peut être que cette solitude rend l’idée de se réjouir, vaine, à tes yeux.

Et quand on est seul ?

Je ne peux qu’imaginer, lecteur, parce que j’ai moi même la chance d’avoir ma famille autour de moi. Mais si ta propre solitude t’affecte, je tiens à te dire que tu as tout mon soutien. Et que j’aimerais, quand même que tu puisse te réjouir, même si ton contexte n’est pas optimal.

D’ailleurs, soyons honnête, qui a un contexte optimal ? Même les plus chanceux d’entre nous ne sont pas épargné. Mais selon moi le secret réside justement dans le fait que la vraie joie ne découle pas du contexte. A mon avis, il suffit de penser à la naissance de Jésus, pour se réjouir.

Et la tu te dis que je suis bien trop idéaliste (et peut être un peu folle)

Mais si, je persiste et je signe, mieux encore, je t’explique. La naissance de Jésus, c’est la preuve de ta valeur, de ma valeur et de la valeur de tous les êtres humains. Permets moi de te raconter une histoire pour mieux t’expliquer :

Il y a longtemps, il y avait un jeune homme qui vivait à Paris. Il était coutumier des échauffourées et la police le connaissait bien pour l’avoir arrêté plusieurs fois. Mais un jour il commit l’acte de trop et une personne fut tuée. La police l’arrêta et il fut mis en prison en attente d’un procès qui déciderait probablement de sa mise à mort.

Il savait que personne ne lui rendrait visite, il était orphelin et il n’avait pas d’ami. Et pourtant un jour quelqu’un se présenta à la porte de sa cellule. Et alors que le gardien de prison s’éloignait, le visiteur enleva son chapeau et son écharpe et le jeune homme vit, à sa grande surprise un visage identique au sien. Le visiteur lui appris qu’ils étaient jumeaux, séparés à la naissance. La chance avait sourit au visiteur qui avait été adopté par une famille aimante quand le jeune homme était allé de foyer en foyer.

Alors le visiteur dit au prisonnier qu’il était ici pour prendre sa place et enfin offrir de meilleures circonstances au jeune homme. Au début ce dernier s’opposa à l’idée mais finit par accepter. Il pu repartir libre de la prison sous le nom de son frère. Quand au visiteur il fut condamné et exécuté pour un crime qu’il n’avait pas commis.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  La réponse de Dieu

Explications

Jésus qui vient sur terre, c’est le visiteur qui vient dans la prison. Il n’a rien fait et ne fera rien pour mériter son sort et pourtant il l’acceptera à la place de ceux qui le méritent : nous. Ce n’est pas une condamnation, lecteur, c’est une libération qui a le pouvoir de réjouir tous les cœurs !

PS : Tu peux jeter un coup d’œil à mon deuxième Calendrier de l’Avent sur ma chaine Youtube ou je te présente tous les jours une association à laquelle je donne 5 euros ! Voici la vidéo du jour :

Et donne moi ton avis sur cet article en commentaire !

Vous avez aimé l'article? Partagez le!

Laisser un commentaire