La Bible

Les Chrétiens

La Vie Quotidienne

20/25 La pause pratique des adultes

PARTIE II

Nous nous retrouvons pour une nouvelles séries d’astuces et de conseils pour faire face aux fêtes de Noël qui, ma foi se rapprochent bien vite ! Attention, lecteur, si tu ne l’a pas déjà fait je t’encourage grandement à lire la première partie d’abord. Et sans m’étaler plus, plongeons dans La pause pratique des adultes (20/25).

Pour faire face à Tonton Michel

Qui est donc Tonton Michel ?

Tu te sépare de ton partenaire de vie ? Tu es au chômage ? Tu as décidé de devenir végétarien ? Tu n’a pas le même avis sur la politique que la majorité ? Tu as des soucis du coté de ta santé mentale ? Tu n’as pas encore d’enfant alors que tu es marié depuis plus de 9 mois ? Ou pire… tu es encore célibataire alors que tous le monde dans ta famille est marié et tu es obligé de manger à la table des enfants de peur que ton célibat, comme une maladie se répande parmi les gens normaux qui eux, ont le bon sens d’être en couple ?! … ahem, je me suis peut être emporté sur ce point…

Mais tu peux compter sur Tonton Michel pour souligner, que dis-je, illuminer, tel un projecteur lumineux tous tes « odieux » manquements à la bienséance sociétale. Non pas que Tonton Michel est un modèle de réussite, mais il a avec lui une arme imbattable : la mauvaise foi. Aussi chacun de tes arguments, même les plus pertinents seront balayé d’un revers de main. Voici donc mon conseil : laisse Tonton Michel régner sur son royaume de papier et sois fier du royaume que tu t’es construit. Peut être que c’est très humble, très simple ou très confus, mais c’est ton royaume et peu importe ou tu en es tu mérite le respect.

Maintenant, soyons honnête tu ne l’auras pas forcément, le respect. Mais accroche toi à l’idée que tu le mérite quoi qu’il arrive. Donne toi la compassion et la patience que tu aimerais que Tonton Michel te donne et ne cède pas à la panique de ne pas répondre aux standards de ta famille.

Noël, une fête familiale ?

Soyons sérieux pour deux secondes. Peut être que tu viens d’une famille très dysfonctionnelle ou peut être que tu vas fêter pour la première fois sans un être cher. Peut être que ta famille préfère cacher à tout prix les problèmes pour garder une bonne image ou peut être que tous ont abandonné l’idée de se rassembler. Comme le dit si bien Gaël Cosendai dans sa chanson Famille, « ce sont des blessures profondes et les plus belles joies du monde réunies sous le même toit« . Et même si tu es tenté de le croire, les familles parfaites, ça n’existe pas, la seule différence c’est qu’il y a des problèmes plus faciles à cacher que d’autres.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Les Bonnes Résolutions

Mais saches que moi, je suis convaincue que Noël, avant d’être une fête familiale, c’est un cadeau pour les individus. Et ce cadeau, c’est entre autre la compassion et la patience dont Tonton Michel manque tant. D’ailleurs, c’est la que réside ton avantage, car Tonton Michel cesserait d’être Tonton Michel s’il se rendait compte que ce cadeau, c’est pour lui aussi. Et aussi ardu que soit le repas de Noël, toi, tu iras bien.

PS : Tu peux jeter un coup d’œil à mon deuxième Calendrier de l’Avent sur ma chaine Youtube ou je te présente tous les jours une association à laquelle je donne 5 euros ! Voici la vidéo du jour :

Ne pars pas tout de suite ! Dis moi ce que tu as pensé de cet article en commentaire d’abord !

Vous avez aimé l'article? Partagez le!

Laisser un commentaire