La Bible

Les Chrétiens

La Vie Quotidienne

Abram le début

Episode 1 de Biblique et Pratique

Bienvenue, lecteur…! Mais surtout, bienvenue auditeur ! Je te présente le premier épisode de mon tout nouveau Podcast, Biblique et Pratique. Episode 1 : Abram, le début.

Cliques sur play pour l’écouter ou fais un clic droit ici et cliques sur « download » pour le recevoir sur ton appareil et l’écouter !

Tu peux aussi simplement l’écouter sur Spotify, Deezer, Amazon Music, Apple Podcast ou Youtube :

Retranscription du Podcast, Abram le début

Doreen : Bienvenue dans ce tout premier épisode et épisode pilote de Biblique et Pratique je suis votre hôte Doreen Lohr.

C’est avec grand plaisir que je vous parle pour ce tout nouveau podcast et tout nouveau concept, Bibliques et Pratique qui vous est proposé par Chrétien mais Pratique les mercredis toutes les trois semaines. Et nous nous retrouvons pour parler simplement des histoires de la Bible sans chichi et sans langue de bois et oui je dis bien nous parce que nous serons deux mon acolyte et moi-même :

Bonjour Guillaume !

Guillaume : Bonjour ! Ca va ?

Doreen : Ca va et toi ?

Guillaume : Eh ben oui, ça va, très motivé.

La question pour s’identifier

Doreen : Bienvenue dans cet épisode pilote je devrais dire ce deuxième épisode pilote qui est aussi l’épisode 1 d’une longue série j’espère !

Guillaume : Effectivement mais ça restera dans les secrets techniques.

Doreen : Exactement alors avant de plonger dans le vif du sujet j’aimerais te poser une question. Comme tu le sais nous avons les questions qui permettent à nos auditeurs de se sentir plus proche de nous. Et comme tu le vois je le fais de manière très subtile et personne ne s’y attend.

Guillaume : Moi non plus, exactement !

Doreen : Alors voilà ma question Guillaume tu es né un certain mois est-ce que tu peux le dire à nos auditeurs ?

Guillaume : Tout à fait je suis né le mois de mars.

Doreen: Alors ma question c’est, si tu devais être né à un autre mois lequel serait-il ?

Guillaume : Très bonne question… oh mais c’est difficile parce que par réflexe on devient fan de son propre mois de naissance… C’est qu’on appartient un peu à une team tu vois… Mais je pense que ce serait ce serait juin ou juillet. La c’est vraiment dans une optique de « six mois Noël six mois anniversaire ».

Doreen : C’est pas mal, c’est pas mal,… bah j’avoue que ce serait plutôt juin pour moi. Juillet pas parce que les gens commencent à partir en vacances donc si tu veux faire une fête c’est galère mais ouais carrément… Et pour info je suis né en janvier… oui donc voilà du coup vraiment comme tu disais la partie 6 mois Noël 6 mois anniversaire on n’est pas du tout là !

Guillaume : Une base de 12 mois c’est bien aussi hein c’est une autre ambiance…

Doreen : Tu sais après le nombre de personnes qui sont là « je t’offrirai ton cadeau de Noël à ton anniversaire ». L’histoire de ma vie…

Abram, le contexte

Doreen : Alors je te propose de commencer avec notre première histoire de la Bible et pas des moindres je te propose de parler d’Abraham.

Guillaume : Très bien, le patriarche.

Doreen : Exactement, alors un petit point sur le contexte, dans la Bible il y a trois patriarches. Abraham c’est le premier et il vient d’une longue lignée. On va dire donc, dans la Bible il y a eu Adam qui a eu comme fils Seth qui a eu un fils qui a eu un fils, etc… Alors je veux pas tous te les citer parce que ils sont beaucoup mais je voulais quand même revenir sur certains. Voilà si jamais certains de nos auditeurs seraient intéressés par un prénom pour leur futurs enfants parce qu’il y a du lourd ! Alors on a Ma… je vais pas y arriver Mahalaleel…

Guillaume : Mais je pense que y en a plusieurs tu vas écorcher parce que on les connaît bien les noms de la Bible.

Doreen : Et voilà, voilà, on a le fameux Mathusalem qu’on connaît tous. Il y en a un qui est très connu : Noé avec l’arche de Noé le déluge tout ça. Noé qui a eu un fils qui s’appelle Sem et Sem a eu plusieurs fils qui ont eu des fils. Et parmi ses fils il y a Arpacshad qui est mon personnal favorite. Et jusqu’à Terach ou « terar », encore une fois je n’ai pas la prononciation

Guillaume : On s’en contentera les gens liront eux-mêmes pour vérifier.

Doreen : C’est ça en fait on vous encourage à lire vous-même c’est pour ça ! Et alors Terach ça veut dire « halte, délai, retard » et c’est très bien choisi je reviendrai là-dessus plus tard. Donc Terach à trois fils Abraham qui ne s’appelle pas encore Abraham qui s’appelle juste Abram ça veut dire « père élevé« . Nachor ça veut dire « qui renacle »…

Guillaume : Très bien super celui-là…! Pourquoi pas…

Doreen : Et Haran ça veut dire « montagnard » ou alors « très sec desséché »

Guillaume : Super… et là aussi montagnard c’est bien, c’est bien montagnard !

Doreen : J’aimerais bien un peu la backstory tu vois de la période de leur naissance parce que ça m’a l’air…

Guillaume : Oui surtout qu’ils étaient très respectueux des significations de chaque mot alors…

Doreen : Il doit y avoir des récits qu’on a pas c’est clair. Je demanderai quand j’irai au ciel.

Guillaume : On fait comme ça.

Doreen : Alors, donc, ce qui se passe c’est que donc Terach décide d’aller dans un pays qui s’appelle Canaan mais sur le chemin il s’arrête dans une ville qui s’appelle Charan et il meurt là-bas. D’où son prénom qui je trouve bien choisi « halte, délai, retard » parce que du coup il voulait aller à Canaan mais il n’a pas eu le temps vu qu’il s’est arrêté à Charan ou « Charane » encore une fois. Et donc du coup après que Terach soit mort… Alors Terach qui est quand même mort à 250 ans, ce qui est un bel âge à mon avis.

Logo de Biblique et Pratique

Le début du voyage

Doreen : On a donc planté le contexte. Donc Abram est le fils de Terach et il habite à Charan ou « Charane » quand l’histoire commence. Voilà je tiens à préciser cependant, que même si on va parler de pleins de personnages de la Bible, le personnage principal de la Bible ça reste Dieu, le créateur. Il s’appelle aussi l’Éternel, le Seigneur, etc… Enfin bon il a pleins de noms dans la Bible mais c’est bien lui le personnage principal. Donc Abram, avant, son histoire alors on sait pas grand chose de lui. Mais son histoire commence quand un jour alors je sais pas pourquoi mais, dans ma tête je me dis, je l’imagine vraiment genre se baladant dans les prés en pleine nature et tout d’un coup… paf ! Le Seigneur lui dit…

Guillaume : Tu te rappelles le générique de La petite maison dans la prairie où elle descend et à la fin paf !

Doreen : Nan mais c’est ça, une lumière un truc tu vois. Et justement Dieu lui parle et il lui dit en gros de partir. Alors attends je vais te lire le texte exactement… voilà

Donc Dieu dit : « Abram quitte ton pays ta famille et la maison de ton père puis va dans le pays que je vais te montrer je ferai naître de toi un grand peuple je te bénirai et je rendrai ton nom célèbre je bénirai les autres par toi. Je bénirai ceux qui te béniront je maudirai celui qui te maudira. Par toi je bénirai toutes les familles de la terre » tout un programme… non ça c’est moi qui rajoute !

Guillaume : …je cite dans le texte !

Doreen : Alors, je sais qu’on kiffe voyager et je me dis qu’on l’aurait fait…

Guillaume : C’est sûr, c’est sûr en tout cas le moi d’aujourd’hui c’est sûr et disons je sais pas mais vu là jusqu’à Abraham… Abram pardon… à ce moment-là c’est sûr qu’on aurait dit oui c’est sûr.

Doreen : Alors à ce moment là il a 75 ans j’ai oublié de préciser.

Guillaume : Oui mais en proportion je veux dire …

Doreen : En fait je me dis, tu vois, tu pars dans l’inconnu mais t’as toutes les garanties du monde en fait. Quelque part tu vois genre tu as Dieu, lui-même qui te dit « t’inquiète je serai avec toi ».

Guillaume : Oui c’est clair et c’est difficile de se mettre à sa place encore une fois on en parle souvent quand on parle des personnages de la Bible cette assurance qu’ils ont en fait. Puisque, en tout cas d’après la Bible, Dieu leur parle directement même pas d’intermédiaire. C’est pas comme si on avait juste lu un texte ou une lettre c’est en direct quoi.

Doreen : C’est trop ça… et ouais je dis bah justement par rapport à cette garantie je trouve que c’est un peu entre guillemets le Graal des gens qui aiment partir à l’aventure, voyager. Parce que c’est faire ce qu’on veut, ce qu’on aime faire tu vois mais avec l’assurance de réussir.

Guillaume : Exactement c’est pas quelque chose dont tout le monde peut se vanter et pourtant il y a vraiment des difficultés.

Doreen : Justement en parlant de difficulté je voulais quand même revenir aussi sur le fait qu’il y a quand même un certain pas hors de la zone de confort qui assez conséquent…

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Abraham et Sara rient

…tu es toujours là ?

Guillaume : …en fait j’étais persuadé que t’allait enchaîner et le blanc était devenu trop long trop tard… il faut que je parle…

Doreen : Ok… je vais continuer si tu n’as rien à dire alors ! Quand on part en vacances mettons il y a quand même, tu prends ta voiture ou tu prends le train ou tu prends l’avion ou alors pour les plus aventuriers d’entre nous tu prends ton vélo… Mais aujourd’hui on est habitué un certain confort qu’on retrouve à peu près partout. Je me dis à l’époque où il y avait aucun véhicule c’était des animaux c’était des tentes mais c’était pas les tentes pratiques Quechua deux secondes d’aujourd’hui. Quand on pense partir à l’aventure on pense genre partir nous avec notre sac à dos et puis basta. La c’est quand même toute la smala qu’il a ramené quoi. Et il y a sa femme bien entendu…

Guillaume : On s’organise pas en voyage on sait où on va dormir on sait où on va manger et puis aujourd’hui il y aura tout le temps un magasin ou quelque chose.

Doreen : Oui ah mais oui mais c’est vrai ! J’avais même pas pensé parce que nous on a de quoi enfin on peut trouver des endroits pour manger par exemple partout enfin presque partout. Lui il est même pas sûr de trouver ça. Donc oui non, respect Abraham. Je me rends compte en fait en en parlant que c’est vraiment une grosse zone de confort qui a été abandonnée.

La promesse de Dieu à Abram

Doreen : On parle de la crédibilité de ce que Dieu dit à Abram ? Parce que bon comme je l’ai dit 75 ans qu’est-ce qu’on dit de la partie « je ferai de toi une grande nation » en sachant qu’à ce moment là Abram n’a pas d’enfant.

Guillaume : Oui ça fait un moment en plus que j’imagine ils essayent puisque malgré leur durée de vie dans la Bible ils les ont bien plus tôt que ça d’habitude, leur premier enfant.

Doreen :Je pense qu’on peut dire avec pas mal de certitudes que ça doit faire 45 ans qu’ils essayent. Mais du coup est-ce que quelque part, à tes yeux… est-ce que ça décrédibilise pas un peu la promesse d’avant ?

Guillaume : Dans le sens qu’il y a une partie où lui est persuadé que ça arrivera jamais et donc il se dit par prolongement que le reste non plus n’arrivera jamais ? C’est un peu dur pour lui à visualiser.

Doreen : Si tu me disais que tu prends ton sac à dos et que tu pars et que tu deviendras… je sais pas moi… le président de l’ONU !

Guillaume : Oui effectivement dit comme ça semble hautement improbable.

Doreen : A la place d’Abram c’est à ce moment-là que j’aurais commencé à douter.

Guillaume : Mais c’est difficile parce que là-dessus on manque d’information sur l’état d’esprit dans lequel il était à ce moment-là. A quel point il était fort dans sa foi déjà. Est-ce qu’il avait déjà eu des preuves dans sa vie je me dis pour discuter en tête-à-tête avec Dieu. Je pense qu’il devait avoir une relation assez proche avec lui. Mais c’est clair ça joue beaucoup cette partie là de se dire qu’il avait déjà des conversations quoi… Ils avaient un historique WhatsApp !

Doreen : C’est ça c’est ça bah justement au niveau de sa réponse il y va. Abraham… spoiler ! Abram n’en parle pas il réfléchit pas et tout… Non c’est marqué, je cite « Abram s’en va comme le Seigneur l’a commandé« .

Guillaume : C’est vraiment t’imagines, il arrive le matin il a eu sa conversation en pleine nuit, le matin il arrive il dit à ses serviteurs, sa femme « bon on part », « mais on va où du coup », « je sais pas mais t’inquiète » ! Ce soir on dort… on sait pas où mais c’est parti !

Doreen : … a 75 ans quoi… Bon mon grand père a un peu plus que 75 ans mais je doute qu’il soit trop OP pour ce genre de projet quoi. Du coup bah Abraham part il prend sa femme qui s’appelle Saraï et Lot qui est son neveu parce que on frère qui est décédé à Charan et du coup il emmène ses serviteurs et bah go…

Guillaume : Et c’est parti sac à dos sur le dos et vive l’aventure !

Doreen : Exactement et du coup tu vois une chose dont je me suis rendu compte en relisant le texte c’est que sur son chemin et à l’endroit où il ira peut-être bah il y a des gens.

Guillaume : Bah oui c’est vrai ça on oublie ça parce que nous n’importe où on va c’est chez des gens. Mais lui effectivement il le sait pas à l’avance il n’en sait rien.

Doreen : Il y va et c’est parti c’est comme si je te disais on va dans un une région d’Inde que tu connais pas et là-bas je te donnerai une terre oui. L’histoire nous confirmera qui va rencontrer des gens.

Les autels d’Abram

Doreen : Ce que j’aime bien cependant c’est que il s’arrête. Il est fait mention qu’il s’arrête deux fois. Une fois dans une ville qui s’appelle Sichem et une autre fois dans une autre ville qui s’appelle Bethel et ces deux fois il fait un autel en l’honneur je cite « en l’honneur de l’Éternel ». De ce que moi je peux décoder c’est qu’il remercie Dieu. Et ce que je trouve intéressant c’est qu’il remercie Dieu sans avoir reçu la réponse, l’accomplissement de la promesse.

Guillaume : En fait oui je pense que c’est un peu comme nous on fait aujourd’hui pour remercier pour la journée pour le remercier pour ce qui nous a donné parce que tout le monde est en bonne santé mais mais je suis même pas sûr qu’à ce moment-là il soit encore dans cette optique.

Doreen : Et la deuxième fois avant de faire l’autel c’est précisé qu’il fait appel au nom de l’Éternel. Alors en général dans la Bible quand on fait appel au nom qui que ce soit on fait appel à ce que la personne est. En gros il fait appel à Dieu et après seulement il le remercie. Pour moi ça le rend un peu humain en fait. Pendant longtemps j’ai cru qu’Abram c’était le mec… il est tellement enfin il a une foi tellement forte tellement puissante que jamais il a douté quoi. J’avais un peu cette impression, jusqu’aux événements que nous verrons plus tard.

En tout cas sur toute la première partie de sa vie aucun doute tout va bien et puis même on parle d’Abram comme « le père des croyants »… selon moi il ne le mérite pas trop mais bon…

Guillaume : ok pas de spoil pas de spoil !

Doreen : …mais il y a du lourd il y a du thé…! Bref…

Mais justement je trouve que c’est cool de voir qu’à un moment avant de le remercier il fait d’abord appel à Dieu. Je pense que quelque part il a eu aussi besoin de se rappeler de qui est Dieu et de pourquoi il est là. Parce que bon, en soit c’est un peu fou comme comme projet pour nous aujourd’hui mais j’imagine même pas à l’époque !

Guillaume : …ou tu avais l’insécurité enfin tu savais même pas si à tel ou tel endroit tu avais… t’aurais de quoi manger.

Doreen : Donc ouais je trouve que c’est un tout petit passage mais un chouette passage parce que justement il est beaucoup plus proche de nous, pauvres humains banal…

Guillaume :…pêcheur et perverti…

Doreen : Alors l’histoire débute à peine. Il vient de partir mais on a planté le décor et on a à peine parlé de ce qui va piquer dans l’histoire d’Abram par la suite c’est à dire la future descendance.

Guillaume : Le point névralgique de tout le futur en fait, le pays promis, s’installer n’importe, la descendance à son âge…

Doreen : Et puis tu t’imagines le regard des gens !

Guillaume : Ah oui c’est clair il a forcément laissé des amis ou des partenaires commerciaux et tout ce que ça implique.

Doreen : Ouais non moi je pense le point de vue extérieur des autres ça a dû être quelque chose et je pense que ça devait aussi être quelque chose pour sa femme. Parce que bah à l’époque être une femme et ne pas avoir d’enfant…

Guillaume : C’était chaud !

Doreen : C’était très très chaud. A cette époque là c’est même ton rôle. On va pas non plus trop spoiler. On reviendra du coup pour un prochain épisode, d’ailleurs l’épisode 2 qui continuera l’histoire, la grande aventure d’Abram. Et on a des choses à dire oh là là comme je l’ai dit le thé est chaud !

Je voulais conclure là et du coup sur ce joli passage où on voit quand même Abram humain qui fait appel à Dieu avant de le remercier. Est-ce que tu as un dernier mot à dire ?

Guillaume : Oh non juste à tout de suite, ça va être encore plus croustillant !

Doreen : Les gossips de la Bible !

Merci beaucoup d’avoir été avec moi pour cet épisode pilote, merci d’avoir suivi cet épisode inspiré du chapitre 12 du livre de la Genèse. Comme c’est le premier surtout sentez-vous libre de me faire vos retours. Pour plus de contenu de ce genre rendez-vous sur le site internet chrétiensmaispratiques.com et je vous donne rendez-vous dans trois semaines ! C’était Doreen Lohr pour Biblique et Pratique.

Musique proposée par La Musique Libre HolFix – Savior :

https://youtu.be/P7tRy0p-cfo

HolFix : https://soundcloud.com/holfix

Vous avez aimé l'article? Partagez le!

Laisser un commentaire