La Bible

Les Chrétiens

La Vie Quotidienne

Abram en Egypte

C’est le deuxième episode de mon podcast que je suis très heureuse de te partager ! Et on y parle du séjour d’Abram en Egypte. Ce n’est malheureusement pas un épisode très heureux. Mais comme d’habitude on peut se poser la question de l’action de Dieu dans cette histoire. Surtout n’oublie pas de me laisser un commentaire pour me dire ce que tu en as pensé !

Tu peux aussi simplement l’écouter sur Spotify, Deezer, Amazon Music, Apple Podcast ou Youtube :

Abram en Egypte, le Podcast

Abram en Egypte, la transcription

Doreen : Bienvenue dans votre nouvel épisode de biblique et pratique je suis votre hôte Doreen Lohr.

C’est notre nouveau rendez-vous mercredi toutes les trois semaines et nous parlons très simplement des histoires de la Bible. Certaines histoires sont belles, certaines le sont moins, certaines sont juste folles et c’est le cas de celles dont on va parler avec Guillaume, mon acolyte ! Que je salue mais dont j’ai perdu l’enregistrement de ces salutations ! Alors, nous sommes là pour le deuxième épisode de ce podcast Biblique et Pratique on prend du galon, moi j’ai envie de te dire !

Guillaume : Et ça va s’améliorer.

La question existentielle subtile

Doreen : On va reprendre là ou on c’était arrêté la dernière fois. Mais avant tout nous avons cette petite tradition que j’essaye subtilement d’installer. C’est à dire la question pour que nos auditeurs puissent s’identifier à nous.

Guillaume : Je pense c’est très important personne ne s’y attendra.

Doreen : Le subtil est là tout à fait.

Guillaume : C’est vrai.

Doreen : Alors Guillaume moi j’avais une question en particulier que je voulais absolument te poser. Tu as ton propre podcast, est-ce que tu peux nous en parler deux petites secondes ? Nous présenter, nous pitcher l’idée ?

Guillaume : Tu me rends heureux de parler de ça je m’y attendais pas du tout mais la pub c’est toujours important. Donc je lance Passionible c’est un podcast qui va parler de passions comme c’est dans son nom. Et une semaine sur deux je vais inviter des personnes qui vont me parler de leur passion donc en long en large et en travers. Et on va dire pourquoi ils ont choisi cette passion comment ils ont en sont arrivé là comment se passe la pratique bref…

On va en découvrir à fond sur comment ça se passe et c’est trop bien. Y a pleins de thèmes ça va dans tous les sens… des sports des collections et donc j’espère que vous découvrirez aussi avec plaisir les épisodes au fur et à mesure.

Doreen : En tout cas ce sera mon cas mais du coup j’ai une question par rapport à ça. T’est il arrivé de rencontrer quelqu’un qui a une passion et que tu te sois dit alors « ça, ça sera jamais pas ma passion ».

Guillaume : Est-ce que j’ai un exemple en tête…? Oui plusieurs alors du coup c’est bien parce que j’en profite pour pour teaser un petit peu. Il y a un épisode qui arrive bientôt qui concernera le burlesque. Donc c’est un art du spectacle qui n’est pas spécialement connu mais un peu. Malheureusement le plus mainstream c’est le Moulin Rouge. Et c’est sûr que autant je trouve ça hyper intéressant hyper beau, autant la pratique je ne m’y vois pas mais alors pas du tout.

Avec les costumes et tout plein de plumes partout des paillettes… oui pourquoi pas alors après par contre me retrouver sur scène comme ça je ne suis pas sûr d’être à fond en tout cas…

Doreen : On te fera un anniversaire sur le thème du burlesque ça va être bien.

Guillaume : Parfait… j’ai hâte vois tu…

Doreen : Alors moi de mon côté j’ai réfléchi à l’avance parce que la dernière fois j’avais pris vraiment trop de temps à y réfléchir. Et en fait je me suis rappelé que j’ai un ami… Alors c’était quand on… quand je faisais encore du scoutisme entre guillemets, chez les adventistes ça s’appelle la jeunesse adventiste. On pouvait préparer des badges et du coup il y avait badge du chien badge du chat badge astronomie… Bah tu… enfin voilà où tu devais apprendre des choses sur le sujet dont il était question. Et je me souviens qu’on avait eu accès à un plus grand catalogue et il y avait un badge qui était le badge des invertébrés marins.

Guillaume : Oui… ah ça c’est la liste américaine ouais…

Doreen : Je me souviens que mon ami a fait des pieds et des mains pour pouvoir passer ce badge invertébré marin et je ne comprenais pas pourquoi.

Guillaume : Je ne comprends pas que ça t’intéresse pas en fait tout le monde a envie un jour dans sa vie de toucher les invertébrés… Vraiment le concombre de mer et un animal des plus mythiques…

Doreen : Pour moi c’était les invertébrés marin, voilà. Ceci dit le burlesque je sais pas trop si je me vois m’y essayer… Mais en tout cas plus que les invertébrés marins.

Guillaume : Personne te voit t’occuper des invertébrés marins contrairement au burlesque sur scène je pense…

Doreen : Oui ça surprendrait beaucoup de personnes…

Abram part en Egypte

Doreen : Alors je te propose que nous passions du coup à la suite de notre histoire. Donc la dernière fois on a parlé d’Abram. En fait on a à peine effleuré le sujet parce que l’histoire d’Abram est très longue. On a parlé… on a commencé à en parler c’était dans le livre de Genèse au chapitre 12. Et alors pour résumer ce qu’on a dit dans le premier épisode Abram a tout quitté suite à ce que Dieu lui a dit, c’est à dire de, en gros prendre ses clics et ses claques…

Guillaume : Oui c’est le cas de le dire, oui.

Famine et départ en Egypte

Doreen : Donc avec sa femme qui est stérile et cette précision a de l’importance… Parce que Dieu lui a promis qu’il ferait de lui une grande nation. On en a parlé la dernière fois on s’est dit que ça allait être un point important et on va, on va commencer à rentrer un petit peu dans le le vif du sujet. Donc ils sont à Canaan. Dans un pays qui s’appelle Canaan où Dieu les a menés, et il y a une famine. Donc du coup comme le… la situation là où ils sont n’est pas ouf ils vont en Égypte. Et alors attends je vais lire un petit passage donc dans chapitre 12 verset 11 à 13. Donc il est question d’Abram « comme il était sur le point d’entrer en Egypte il dit à sa femme Sarai écoute-moi je sais que tu es une belle femme quand les Égyptiens te verront ils diront c’est sa femme et il me tueront tandis que toi il te laisseront en vie. Présente-toi donc comme ma sœur afin que je sois bien traitée à cause de toi et que je reste en vie grâce à toi. »

Guillaume : Oui alors ce passage ouais c’est pas ça… Chaque fois que je l’entends… Mais à quel moment dans sa tête…

Doreen : Attends, avant de débattre, je vais préciser, enfin je voudrais revenir sur plusieurs points. A ce moment-là Sarai a quand même plus de 65 ans.

Guillaume : Oui mais la moyenne d’âge à l’époque… Disons qu’elle était encore dans la moitié de sa vie quoi.

Doreen : Non même pas parce que les gens… attend j’ai un doute… Si si… non parce que elle Sarai elle va mourir elle aura… Alors de tête alors peut-être que je dirais une bêtise si jamais j’ai dit une bêtise je me rattraperai à la fin de ce podcast mais je crois qu’elle est morte aux alentours d’une centaine d’années. Tu vois donc aujourd’hui elle aurait je sais pas une cinquantaine d’années peut-être tu vois.

Et c’est finalement ici que je me corrige Guillaume tu as bien raison Sarai a vécu jusqu’à 127 ans donc elle est effectivement à peu près à la moitié de sa vie.

Alors deuxième point c’est si elle se présente comme la sœur de son mari l’info c’est « elle est dispo les gars ».

Guillaume : Eh oui mais c’est ça le vrai truc qui me choque le plus. C’est pas le stratagème… il voulait survivre, imaginons que c’est un pays hostile pour eux bref il y a plein de raisons. Mais du coup elle est effectivement… c’est à dire que tout le monde va se proposer pour reprendre sa main… Surtout comme c’est la femme c’est le, le prétendant qui va venir demander. Donc il y a une chance qu’ils viennent à 5, les uns après les autres pour dire vous avez la plus belle femme du pays je vous propose tant de chameaux… Bref…

Doreen : Coucou coucou voilà exactement…alors je précise que selon les interprétations de la Bible il se pourrait que Sarai ait vraiment été la femme d’Abram. Enfin sa demi-soeur… non pas la femme… oui bien sûr, la femme… la sœur d’Abram. En fait certains pensent qu’elle aurait été sa demi-sœur, en fait. Ils auraient eu le même père. Mais bon, oui ça ne change rien. C’est ça ce qui m’amène à dire en troisième point c’est que par rapport à leur relation Sarai et Abram… ça pue un peu ! Et alors je suis en train de lire mes notes et je vois que j’ai écrit WTF. Entre parenthèses qui veut bien entendu dire « where is the fille » deux points où est la fille pas chez toi.

Guillaume : Effectivement…

Proxénétisme ?

Doreen : Et alors, j’ai réfléchi et je me suis dis: est-ce que tu penses… Alors parce que oui… alors je vais avancer un petit peu dans l’histoire il y a effectivement une personne en particulier qui va s’intéresser à Sarai. Et cette personne c’est le pharaon lui-même.

Guillaume : Oui qui n’est pas n’importe qui ! Ca commence à être compliqué de dire non.

Doreen : Et qui je cite la prend pour femme et pour ça il traite super bien Abram qui reçoit brebis, boeufs, ânes, ânesses… J’aime bien que ce soit précisé ânes et ânesses… Des chameaux et même des serviteurs et des servantes. Du coup ma question c’est est-ce que tu penses qu’Abram pourrait être accusé de proxénétisme ?

Guillaume : Alors je m’attendais pas à ça comme question… C’est indirect c’est pas un paiement direct c’est des faveurs… Est-ce qu’on part du principe comme c’est un don ça n’engage rien… Bah je sais pas justement… Mais en soi il sent bien que là ça va… ça part pas dans la bonne direction. Encore une fois oui effectivement son… sa tentative de fraude entre guillemets à fonctionné. Il en retire des bénéfices mais derrière il va dire comment…? Enfin… en fait j’aimerais bien récupérer parce qu’en fait c’est ma femme à la base hein s’il vous plaît…! C’est parlant quand même…

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  La réponse de Dieu

Doreen : Bah j’veux dire quand il pait ses moutons qu’il a reçu de la part du pharaon faut quand même se dire… On sait pourquoi il a ses moutons…!

Guillaume : Oui tout le monde le sait, tout le monde le sait… Ses serviteurs le savent sa famille le sait…

Doreen : Ce qui est quand même une bah… déjà j’ai envie de dire une humiliation pour lui mais une humiliation pour elle surtout.

Guillaume : Oui ça on en parle pas trop de son point de vue à elle dans cette histoire.

Doreen : Non franchement ça c’est un truc que je regrette. J’aurais aimé avoir le point de vue de Sarai dessus. Mais justement on peut en parler aussi parce que à aucun moment Sarai elle dit « bah non en fait… j’veux dire oh ». Mais elle le fait. C’est juste précisé qu’elle le fait.

Guillaume : Il faut bien préciser qu’on n’a jamais les conversations en entier c’est toujours des… des états de fait. Il s’est passé ça il a dit ça il y a pas eu… « après fort beaucoup d’échanges d’arguments des deux côtés il tombèrent à d’accord… ». C’est pas trop comme ça que ça se passe.

Logo Biblique et Pratique

La place de la femme

Doreen : Après je pense aussi que la place de la femme à l’époque était telle que c’était plus ou moins le mari qui décidait. Tu vois… Donc je pense qu’il y a aussi ça qui a joué et j’ai l’impression qu’il y avait peut-être un peu moins cette idée de… Je pense que l’adultère c’était pas vraiment quelque chose qui existait. En tout cas quand c’était du fait du mari tu vois… C’est parce que nous ça nous choque aujourd’hui parce que bah je sais pas si tu as ton voisin qui faisait ça il irait en prison.

Guillaume : Oui il y a de fortes chances oui.

Doreen : Tu vois, donc allez bon… alors c’est vraiment pas pour les excuser, hein, que je dis ça. Mais je pense que le fait que l’adultère ne soit pas considéré comme… Enfin ne soit pas vraiment quelque chose à l’époque et comme on le verra d’ailleurs dans dans les histoires futures parce que c’est pas fini…

Ouais du coup je pense que c’est le fait… Je pense que comme c’était quelque chose qui était plus ou moins enfin plus accepté dans la société je pense que c’est aussi ça qui a joué, quoi… Sans pour autant de trouver des excuses pour Abram.

Réaction de Dieu

Doreen : Mais du coup parlons de la réaction de Dieu qui n’est absolument pas fan du concept. Et qui frappe le pharaon de, je cite « grand fléau » à cause de la femme d’Abram si bien que le pharaon lui-même se rend compte de son erreur. Et dit à Abram au chapitre 12 toujours et au verset 18 « qu’est-ce que tu m’as fait pourquoi ne m’as-tu pas informé que c’est ta femme ? Pourquoi as-tu prétendu que c’était ta sœur de ce fait je l’ai prise pour femme voici maintenant ta femme prends-la et va-t’en« .

Guillaume : Ca c’est fait…

Doreen : Et pour le coup le pharaon est vachement…

…intègre en fait. Il est droit parce que je suppose que le pharaon avait déjà des femmes tu vois. Donc je pense que la… comment on dit quand tu as plusieurs femmes…?

Guillaume : La polygamie.

Doreen : Voilà la polygamie c’était un truc complètement assumé. Mais le gars genre, elle est mariée, je touche pas.

Guillaume : Ouais… il punit pas… Il récupère même pas ce qu’il lui a offert je crois il me semble.

Doreen : Ouais… ah bah non justement.

Abram part avec toutes ces possessions et quand même sa femme.

Guillaume : Et à part le fait de sortir d’Egypte je trouve quand même qu’il s’en sort aussi bien, Abram parce qu’au final… Alors encore une fois pas d’excuse… Son plan a quand même complètement marché.

Doreen : Sauf que… alors c’est compliqué de faire de faire une conclusion à ce moment-là mais on verra du coup dans le chapitre prochain, petit teasing que l’un des cadeaux qu’il a reçu va clairement se retourner contre lui. Mais on en parlera plus tard mais du coup moi la question que j’avais envie de te poser c’est qu’est-ce que tu penses de l’action de Dieu ?

Guillaume : Je pense que là on est vraiment dans un exemple de il faut que tu apprennes par toi en même ton erreur. Je crée une situation qui fait que… faut arrêter ce que tu es en train de faire. En gros là il lui fait comprendre que pour le pharaon c’est pas bien. Le pharaon le vire même si il punit techniquement le pharaon ça les fait sortir. Et Abram est censé être sur le fait accompli « effectivement ce que j’ai fait c’était pas bien ». Mais ça ça va être un apprentissage par lui-même et donc je suis… Je sais pas… En fait après avoir pensé à ça comment tu fais comprendre juste comme ça que c’était mal ce qu’il fait. Alors que encore une fois je le répète en termes de résultats ils s’en sort bien.

Les perdants de l’histoire

Doreen : C’est ça…et pour le coup moi j’ai l’impression que les grands perdants dans cette histoire c’est bah le pharaon déjà et… bah Sarai !

Après je me dis on peut se dire… Si Sarai perd quelque part Abram perd aussi… Mais bon Abram est aussi le bourreau quoi donc voilà…

Et je pense que c’est… il y a une certaine… Enfin j’aime pas dire le mot « punition » mais j’ai l’impression qu’il y a une certaine un certain…

Comment dire une… ah les mots m’échappent… Pas une punition vraiment…! Un effet négatif on va dire qui est fait sur le couple tu vois. Parce que je me dis, imagine 2 secondes tu as monsieur qui a fait genre qui était le frère de Madame. Madame est aller vivre avec un autre monsieur parce que tant pis pour tes droits et…

…madame revient enfin chez Monsieur. Imaginons, imaginons cette rencontre…

Guillaume : Mais oui surtout qu’en plus on en a pas parlé… la Bible en parle pas… Mais je doute que pharaon n’ait pas consommé le mariage en plus.

Doreen : En général dans la Bible quand c’est dit « je l’ai prise pour femme« … voilà…

Guillaume : Oui ça on est d’accord donc l’ambiance effectivement…

Doreen : Et je vais aller encore plus loin, Dieu a promis un héritier à Abram et Sarai mais… Je veux dire l’héritier à ce moment-là il est pas conçu, tu vois. Donc je me dis après dans l’intimité ?

Guillaume : Oui… comment tu repasses de cette épreuve à, entre guillemets comme avant quoi…

Doreen : C’est ça…

Guillaume : Olala ça fait tellement de trucs dont on ne parle pas…

Doreen : Je pense que…en fait en relisant cette histoire j’ai eu quand même beaucoup de sympathie pour Sarai. Parce que je me dis après enfin ce serait aujourd’hui… enfin… Moi je pense un peu aux grands scandales qui a eu dans les dernières années où tu prends des monstres comme Harvey Weinstein ou Jeffrey Epstein qui ont abusé de jeunes filles. Et l’impact psychologique que ça a eu sur ces filles tu vois… Alors bon, certes Sarai n’était pas une jeune fille. Mais toujours est-il qu’elle était humaine donc je me dis tout ce qui va avec, mauvaise estime d’elle-même, le problème c’est qu’elle était belle… enfin c’est pas de sa faute elle est belle ! Voilà je sais pas… peut-être stress post-traumatique, en tout cas de la honte. Et quelque part là je pense qu’il y a une espèce de « graines de discorde » qui a peut-être été planté à ce moment-là. Et qui explique peut-être aussi bah les événements qui vont suivre quoi.

Donc voilà, alors je vais m’arrêter là dans l’histoire.

Dieu garde sa promesse envers Abram

Guillaume : On va laisser les choses en suspens.

Doreen : J’aimerais juste avant de terminer juste dire que Dieu à la fin de cette histoire il reste sur sa promesse en fait. Il reste sur sa promesse qu’il a fait à Abram et qui dit « tu vas avoir des enfants, tu seras le père d’une grande nation« .

Guillaume : Donc on est pas au bout de nos péripéties mais malgré les côtés négatifs, les actions qu’il y aura… Ouais… Effectivement il la tiendra jusqu’au bout.

Doreen : C’est ça et du coup je trouve que ça reste quand même un joli espoir. Même si bon, clairement la situation à la sortie d’Égypte ne doit clairement pas être au beau fixe. Mais il y a, ouais il y a un petit peu, un petit peu d’espoir qui reste. Et je trouve ça beau parce que bon, peut-être que c’est un peu… C’est peut-être un peu nian nian ce que je vais dire mais j’ai l’impression que pour beaucoup quand il y a la naissance d’un enfant c’est une grande joie. C’est aussi un peu un renouveau qui commence. Et tout ça donc je me dis est-ce qu’il y avait peut-être aussi ça dans cette assurance à nouveau, que Dieu tiendra sa promesse. Je ne fais que spéculer…

Est-ce que tu as à un dernier mot à dire ?

Guillaume : Non je pense qu’on va attendre la suite pour comprendre un peu plus toutes ces situations.

Doreen : Je veux juste ajouter que quand on parle des personnages de la Bible on imagine des gens parfaits…

Guillaume : Bon voilà… On laissera ça en suspens…

Doreen : On est au deuxième épisode, je pense qu’on peut lâcher ce cliché. Voilà bah écoute merci en tout cas Guillaume et puis à la prochaine !


Merci d’avoir suivi cet épisode et nous nous retrouvons dans trois semaines toujours avec Abram et la suite du récit. Dans un autre registre vous pouvez, je le rappelle découvrir le podcast de Guillaume : Passionible. Biblique et pratique vous est apporté par Chretien mais Pratique. Pour plus de contenus chrétiens rendez-vous sur Chretien mais Pratique.com ou bien sur Instagram Facebook YouTube ou Tik Tok à Chretiens mais Pratique.

Musique proposée par La Musique Libre HolFix – Savior :

https://youtu.be/P7tRy0p-cfo

HolFix : https://soundcloud.com/holfix

Vous avez aimé l'article? Partagez le!

Laisser un commentaire