La Bible

Les Chrétiens

La Vie Quotidienne

5/25 Jean Baptiste

Le petit Jean est né. Il est le fils de Zacharie et Elisabeth, cousine de Marie. Les deux n’espéraient plus avoir d’enfant et Jean fut leur petit miracle. Mais plus encore, il était destiné à remplir un rôle prédit par des prophètes des siècles en arrière. Il devait être celui qui préparerait la voie au Sauveur de l’humanité.

Tout un programme ! Et pourtant le rôle est bien plus ingrat que ce qu’il ne parait. On peut d’ailleurs supposer qu’il soit donné à des parents âgés à dessein. Car ils seraient déjà décédés quand Jean commencerait son ministère, sa mission. Je ne peux rien affirmer sur Zacharie et Elisabeth, on cesse d’entendre parler d’eux après la naissance de Jean dans la Bible. Mais ce dernier n’eut pas une vie facile et aucun parent ne voudrait voir son enfant finir comme lui.

On sait peu de chose sur son enfance et sa jeunesse, seulement qu’il « resta dans les déserts jusqu’à ce qu’il se présenta devant Israël » (Luc 1 v.80). Et son arrivée fut fracassante ! Tu sais Jean, c’est ton pote qui ne peut s’empêcher de pointer du doigt tous les aspects peu reluisants de ta vie. Comment tu n’avais pas besoin de t’énerver aux volant, comment tu peux être hypocrite quand tu enseignes une leçon que tu ne suis pas toi-même ou à quel point tu veux être ami avec les populaires en négligeant tes vraies amitiés.

Et en échange, tu ne peux pas l’attaquer, parce que, d’une part, il a raison et d’autre part, il est innocent de tout ce qu’il dénonce. Et si Jean s’attaquait à nous aujourd’hui, le risque ne serait pas bien grand. Mais Jean s’est attaqué aux grands de son monde. Il a même traité les responsables religieux de « race de vipère » c’est dire ! Et quand il osa dire au tétrarque, Hérode, qui gouvernait la région au nom de Rome que c’était pas top de convoler avec Hérodiade, la femme de son frère, il se fit emprisonner.

Mais à part dire au gens « c’est pas bien ce que tu fais » que faisait-il tu te demande ? Vois tu, lecteur, dans l’Israël de cette époque, beaucoup s’étaient convaincus que leur appartenance au peuple élu, était la garantie de leur Salut. Il y avait une certaine fierté à se réclamer juif et à suivre la religion, même opprimés par les romains. Or Dieu appelle son peuple a tellement plus de profondeur. Il veut que chacun puisse être pardonné et libéré de ses fautes, mais pour cela, il faut reconnaitre qu’il y en a, des fautes.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Avoir des amis non chrétiens

Et c’est ce qui s’est passé avec Jean. Des multitudes ont reconnu publiquement leurs erreurs et ont été baptisés, immergé dans l’eau du Jourdain (un fleuve en Israël). Ce baptême, encore pratiqué aujourd’hui, est le symbole de la grâce de Dieu qui « nettoie » tous ceux qui le veulent de leurs fautes. Et oui, c’est pour ça que Jean, s’appelle, Jean Baptiste !

Malheureusement, Jean Baptiste ne sortira jamais de prison et sera décapité suite à la demande d’Hérodiade. Il n’était pas le genre de prophète qui a fait des miracles ou qui a laissé des écrits percutants. Son histoire est concentrée dans quelques chapitres de la Bible et pourtant son rôle a été crucial. S’il avait vécu aujourd’hui peut être qu’il aurait été un lanceur d’alerte après la découverte d’un complot menaçant des innocents, à la Edward Snowden. Partisan de la vérité au péril de sa vie.

Jean Baptiste par Leonard de Vinci

PS : Tu peux jeter un coup d’œil à mon deuxième Calendrier de l’Avent sur ma chaine Youtube ou je te présente tous les jours une association à laquelle je donne 5 euros ! Voici la vidéo du jour :

Alors ? T’as pensé quoi de cet article ? Dis le moi en commentaire !

Vous avez aimé l'article? Partagez le!

Laisser un commentaire