La Bible

Les Chrétiens

La Vie Quotidienne

L’impact de Jésus

La Saga du péché PARTIE 4 – L’impact de Jésus

Si tu préfères écouter cet article plutôt que de le lire tu as l’audio ci dessus !

L’impact de Jésus – Ouverture du laboratoire

Jésus et le péché rappel

On commence à être assez à l’aise avec les termes bibliques j’ai l’impression, lecteur ! Mais attention, si tu débarques seulement sur cet article, je dois te préciser qu’il est la partie 4 d’une série d’articles. Je t’invite, d’ailleurs fortement à lire ou relire le premier, deuxième et troisième avant de continuer celui ci. Tu es prévenu, on peut continuer !

J’ai voulu parler de laboratoire dans cette première partie parce qu’il me semblait assez important de se poser la question, concrètement : Quel est l’impact du péché sur l’être humain et quel est celui du sacrifice de Jésus pour les hommes ?

Dans mes derniers articles je te précise que les êtres humains ont été les victimes volontaires des desseins du Diable. Ce « business » les a menés à leur tour à pécher et à devenir esclaves d’une logique de commerce quand Dieu lui même a une logique de grâce.

Impact du péché sur l’être humain

Mais ce que je n’ai pas précisé c’est que le péché pourrit tout, sans exception. Tu connais l’adage : « personne n’est parfait » et pour cause ! Le péché ne permet aucune perfection. Et je ne parle pas ici d’excellence mais bien de vie menée à la perfection.

Parlons concrètement. Peut être que tu es fier de ta vie. Si c’est le cas, surtout, continue, ne remets pas ça en question ! Mais interroge toi, ton parcours académique s’est il réellement déroulé sans aucun accro ? Et tes relations ? Quelles soient familiales, amoureuses, amicales ou professionnelles, ont elles toujours été au max de ce qu’elles pourraient être ? Et toi même, te traites tu comme tu devrais ? Prends tu soin de ta santé autant que tu devrais ? Fais tu preuve de bienveillance et d’objectivité suffisamment ? Agis tu systématiquement de manière juste et réfléchie ?

Je sais que non, et ne t’inquiète pas, c’est pareil pour moi, on est tous en cheminement. Il n’est pas ici question de se culpabiliser.

L’être humain face au péché

Maintenant, peut être que tu as une explication à cette imperfection. Après tout, rien sur cette Terre n’est fait pour durer. La vie s’arrête toujours au bout d’un moment, pourquoi pas le bonheur aussi ? Et c’est vrai, tout à une fin. Tout sauf Dieu.

N'oublie pas de commenter cet article ci dessous !

Et Dieu n’a pas crée un monde « fini » pour ses enfants. Ce qui y a mis une fin, c’est le péché. L’apôtre Paul, l’un des grands écrivains de la Bible, a dit : « Le salaire du péché c’est la mort » (Romains 6 v.23). Il est certes question de la mort « physique » mais aussi de la mort dans le sens, la fin de toutes choses. La mort de la bienveillance, de la compassion, de tout ce que l’être humain entreprend… la mort de l’amour.

L’impact de Jésus

Pourquoi l’homme a besoin de Jésus ?

En faisant entrer le péché dans le monde, s’est creusé « un vide » comme dira Blaise Pascal dans le coeur de chaque homme qui doit absolument être rempli. Ce vide crie à l’acceptation, au respect, à la reconnaissance… bref il crie à être aimé. Les exemples sont d’ailleurs nombreux de ce que la carence en amour peut transformer un être en monstre.

Le péché a insinué le doute quand à l’amour véritable de Dieu pour les êtres humains. La venue de Jésus sur Terre et le fait qu’il ait pris sur lui la condamnation qui devait nous revenir à rétabli la vérité : peu importe l’individu, Dieu l’aime au point de donner sa vie pour le sauver. Si tu as besoin d’une illustration pour mieux comprendre ce fait je te laisse lire mon article Et quand on est seul où je te l’explique au travers d’une histoire.

L’impact de Jésus : impact multidimensionnel

« Mais quel est l’impact alors ? » tu te demandes ! L’impact, le voici : quand une personne est sûre d’être aimée elle n’a plus rien à prouver. Plus besoin d’écraser les autres pour prouver sa valeur, plus besoin de laisser d’autres nous faire du mal pour être accepté, plus besoin d’essayer de devenir meilleur pour obtenir la reconnaissance.

« Le vide » est comblé on peut commencer à vivre et plus seulement à survivre. Et attention, ça ne veut pas dire « je fais ce que je veux, only God can judge me ! ». C’est bien plus profond que ça. Accepter d’être aimé de Dieu c’est reconnaitre sa propre valeur et donc ne plus se trahir soi même en s’engageant dans des actions dégradantes.

Extrait de l’article L’impact de Jésus

Et je me permets de préciser que toutes les actions qui mènent à heurter autrui sont ultimement dégradantes pour celui qui les mène.

Dieu mérite sa fanbase

Le bonus, c’est que Dieu ce n’est pas n’importe qui. On ne pourrait faire le tour de ce qu’il est dans ce petit article. Mais il s’agit quand même de l’être qui est le plus digne d’avoir une fanbase au monde ! Alors, loin de moi l’idée de tirer sur ton idole, si tu en as une. Moi même, j’ai une grande admiration pour plusieurs artistes. Admiration qui n’est pas volée dans la mesure où ils ont vraiment du talent dans leur domaine.

Mais j’ai beau être fan, aucun être humain ne se souciera jamais de moi en tant qu’individu parmi la foule qui les admire. Aucune des stars que j’admire ne deviendra un soutien constant dans les moments difficiles et un ami qui se réjouira dans mes bons moments. Et c’est le plus beau avec Dieu, je trouve ! Même dans une foule, il sait qui je suis, il me connait et il veut une relation avec moi.

Et c’est presque trop beau pour être vrai, parce que, je sais pas toi, lecteur, mais moi… Qui suis je pour mériter un tel intérêt ? Cette question trouve sa racine dans ma logique de commerce. La réponse quand à elle vient de la logique de Dieu, celle de la grâce.

"Son amour te donne une vie nouvelle" Sophonie 3 : 17

Comme d’habitude je t’attends en commentaire ci dessous ! Viens me dire ce que tu penses de cet article, ne sois pas timide ! Et pour aller plus loin je te conseille l’excellent chant de Gwen Dressaire, L’amour injuste .

Vous avez aimé l'article? Partagez le!

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *