La Bible

Les Chrétiens

La Vie Quotidienne

Jésus la parole est à la défense

Chronique littéraire – Jésus l’enquête

Si tu préfères écouter cet article tu as l’audio si dessus !

C’est ma deuxième chronique littéraire et comme les américains disent : Dude you ain’t ready ! (« mec, t’es pas prêt » pour mes copains francophiles). Il est question du livre de Lee Strobel, Jésus la parole est à la défense (ou Jésus l’enquête selon la dernière édition). Ce livre à ceci d’unique : Lee Strobel, alors journaliste mène une investigation sur la Bible. La question qu’il se pose c’est : « Existe-t-il des traces historiques dignes de confiance pour savoir si Jésus est vraiment le fils de Dieu? ».

Tu veux lire ma première chronique littéraire ? Clique ici !

Pour les plus sceptiques je dirai que ce qui le motive c’est prouver à sa femme devenue chrétienne que « tout ça c’est que des conneries« . On est donc vraiment pas sur un monsieur acquis à la cause chrétienne et qui ne fera aucun cadeau à la moindre inexactitude.

Mais examinez toutes choses : retenez ce qui est bon. 1 Thessaloniciens 5 verset 21

Jésus la parole est à la défense, tour d’horizon

Sans te spoiler toute l’enquête je veux tout de même te présenter quelques points sur lesquels Lee Strobel a interrogé des experts. Voici quelles sont leur réponses :

La place inférieure des femmes : un argument

Si tu me connais un petit peu, tu sais, cher lecteur, que la cause des femmes me tient sincèrement à coeur. Hors, à l’époque de Jésus, la cause des femmes… c’était pas ça… Par exemple elles n’étaient pas considérée comme des témoins dignes de confiance dans les procès de l’époque.

Mais si tu connais un peu l’histoire de Jésus, tu sais que le premier témoin a avoir vu Jésus ressuscité, c’est une femme : Marie de Magdala. Il n’y a aucun intérêt à mentir sur ce point pour ceux qui ont relaté cet évènement. Au contraire c’était plutôt une potentielle source de contestation.

Biographies de Jésus

Ils sont quatre à avoir relaté l’histoire de Jésus dans la Bible : Matthieu, Marc, Luc et Jean. Premièrement aucun d’entre eux n’étaient destiné à écrire des récits qui devaient traverser les temps. Du point de vue de l’époque dans laquelle ils ont vécu ils étaient d’origine bien trop humbles. Encore une fois, les chrétiens n’avaient aucune raison de mentir la dessus.

Mais l’argument qui m’a le plus bluffé c’est que les experts, même les plus libéraux estiment que ces biographies ont été écrites de 70 à 90 après JC. Jésus étant mort au plus tôt en 33 après JC, ces écrits ont été produits du vivant des témoins qui l’ont connu.

Et le plus fou c’est qu’on continue de considérer sérieusement que ces auteurs ont écrit bien trop tard pour faire un récit digne de confiance. En comparaison, il est communément accepté que les biographies de Plutarque et d’Arrien à propos d’Alexandre le grand sont digne de confiance. Hors ces deux biographies ont été écrite plus de 400 après la mort du conquérant !

Jésus, un simple sage ?

Combien de fois m’est il arrivé qu’on me dise que Jésus n’était qu’un sage dont on a exagéré les actes et les propos… Généralement je me contentais de répondre que si Jésus n’était qu’un sage, alors toute la théologie chrétienne s’écroulerait, ce qui me valait un regard, mi compassion, mi pitié qui voulait dire : « exactement… Ça tient pas debout ton truc ! ».

Cependant, la venue d’un messie a été annoncé bien avant sa naissance et Jésus correspond parfaitement aux signes qu’on avait donné (il s’agit quand même d’une chance sur plusieurs milliards). De plus Jésus, lui même se considérait comme le fils de Dieu, par qui le salut est offert aux hommes.

A cet argument tu pourrais me répondre qu’il était peut être simplement fou. Après tout il ne serait pas le seul homme à se prendre pour Dieu ! Alors… oui, tu as raison, mais Jésus est unique parce que son comportement résiste aux analyses psychologiques. En effet, rien ne permet d’identifier une quelconque maladie mentale chez Jésus.

La résurrection, une folie ?

Jésus mort à la croix

Même moi qui croit en la résurrection, j’ignorais qu’il y eut des arguments factuels qui étayerait la résurrection de Jésus. Pour moi c’était affaire de foi uniquement. Et pourtant…!

Il m’est arrivé que des biens pensants m’assurent que Jésus n’était pas vraiment mort et « que ça avait été prouvé« . A ces gens je peux maintenant dire que Jésus n’aurait jamais pu survivre à ce qu’il a vécu à la croix. D’autant plus qu’il était aux mains de soldat romains dont la vie était menacée s’ils ne remplissaient pas leur rôle : mettre à mort les condamnés.

Et même si ça avait été le cas le fait qu’il ait survécu n’aurait jamais pu provoquer un tel engouement parmi les premiers chrétiens. Ces chrétiens, parlons en, beaucoup d’entres eux ont été persécutés et certains en sont mort. Hors les hommes ne meurent pas pour quelque chose qu’ils savent faux…

Un tombeau vide

Les mêmes biens pensants de ci dessus m’ont aussi déjà dit que le corps de Jésus n’aurait jamais quitté sa tombe. Sa résurrection aurait été une fable crée de toute pièces par ses disciples comme le suggère le film Le Tombeau avec Antonio Banderas.

Mais il faut revenir aux sources des détracteurs en ce cas. A l’époque les juifs et les romains ont tenté de discréditer la version des chrétiens. Mais aucun de ces détracteurs n’a jamais appuyé la thèse du corps toujours dans le tombeau. N’auraient ils pas été plus que ravis de prouver que le corps de Jésus est toujours dans son tombeau, fermant le clapet de ces chrétiens gênants ?

Au lieu de ça ils s’attachent à l’argument peu probable que les disciples, de simples civils auraient volé le corps de Jésus, au nez et à la barbe des gardes romains, armés en charge de surveiller le tombeau. …gardes romains qui risquaient également leur vie en cas d’échec !

Jésus la parole est à la défense, un livre tout public

J’ai conscience que si tu n’es pas croyant toi même, lecteur, le résumé que je t’ai fait ci dessus n’a sans doute pas répondu à toutes tes objections. Aussi je t’invite sincèrement à lire le livre en entier pour de plus amples informations. Je sais qu’il faut faire preuve d’une sacrée humilité pour accepter de remettre en question nos acquis fondamentaux. Alors pas de stress, va au rythme qui te convient. Après tout, Lee Strobel, l’auteur, lui même a aussi pris son temps.

Si tu es croyant en revanche je t’invite à lire ce livre avec sérénité. Si tu es comme moi, tu as sans doute vécu ces moments difficiles ou ton environnement remet en question ce que tu crois, sans trop de tact. Perso il fut une période ou être considérée comme une douce rêveuse au mieux, une fanatique au pire ça m’a pas mal atteint. Ce livre ne te permettra pas de répondre à toutes les questions. Mais qu’il est bon de savoir que ce qu’on croit repose sur des arguments sérieux et crédible !

La relation avec Dieu restera toujours une question de foi. Mais ma conclusion après avoir lu ce livre c’est qu’aucun fait scientifique ne peut aujourd’hui prouver que ce que nous, chrétiens, croyons est faux.

"Ma conclusion après avoir lu Jésus l'enquête c'est qu'aucun fait scientifique ne peut aujourd'hui prouver que ce que nous, chrétiens croyons est faux."

N’hésite pas à me laisser un commentaire avec ton avis et à partager l’article s’il t’a plu ! Et je te laisse découvrir le livre Jésus la parole est à la défense ainsi que le film qui en a découlé, Jésus l’enquête.

Vous avez aimé l'article? Partagez le!

Laisser un commentaire