La Bible

Les Chrétiens

La Vie Quotidienne

Esther

Comme d’habitude si tu préfères écouter l’article l’audio est ci dessus !

Cher lecteur, je suis très heureuse, aujourd’hui de te raconter l’une de mes histoires préférée de la Bible. Tu le sais si tu lis la Bible : il y a nettement moins de personnages significatifs féminins. C’est peut être pour cela que le livre d’Esther est assez unique. Avec le livre de Ruth il est le seul livre à porter le nom d’une femme. Et quelle femme ! Plongeons sans plus attendre dans l’histoire d’Esther et n’oublie pas de me dire ce que tu penses de ce format en commentaire !

Attention cependant je t’invite fortement à lire le texte original de ton coté cet article n’étant qu’un résumé.

Esther = Hadassa

Et on commence direct par remettre les pendules à l’heure : le nom Juif d’Esther c’est Hadassa. Mais ce nom est très peu cité car elle doit cacher sa confession. En effet, elle ne vit pas en Israël mais en Perse. Voilà plusieurs années, la population israélite a été déportée puis placée sous l’autorité babylonienne. Cette situation dura quelques années puis les Perses envahirent Babylone et se firent les maitres de l’ancien royaume babylonien.

Esther, comme beaucoup de Juifs, vit dans ce royaume qui n’est pas vraiment le sien. Certains juifs ont pu retourner en Israël, devenu une partie de la Perse, mais à cette période il faut encore tout reconstruire.

Si tu veux un point de vue plus global sur l’histoire de la déportation des israélites selon la Bible je te conseille mon article De Jacob à Jésus .

De Vasthi à Esther

Notre histoire commence alors qu’Assuerus, aussi appelé Xerxes, est roi. Il est le deuxième roi Perse à régner sur le royaume anciennement babylonien. Oui mais voilà, Assu’ il veut faire la fête. Et plus encore il veut en mettre plein les mirettes à ses copains. Du coup c’est the party du siècle, il y a abondance de nourriture et de vin et le roi en profite pour montrer toutes ses richesses.

Parmi les richesses il y a la reine, Vasthi. Et oui, si tu as pensé que c’est limite, limite d’exposer sa femme comme on expose sa vaisselle (même si la vaisselle est en or !), probablement que Vasthi a partagé ton sentiment. Si bien qu’elle refusa de se montrer.

Comme Assu’ il est bien entouré, ses ministres lui disent : « abuse pas, mec, ta femme c’est pas un objet« … Nan j’rigole ! Ils lui disent plutôt : « azy c’est pourri après toutes les femmes elles vont croire qu’elles peuvent désobéir à leur mari !« . Et boum, le boys club a tranché : Vasthi est bannie, pour l’exemple.

Sauf qu’une fois l’alcool redescendu, Assu’ se dit qu’il s’est peut être planté. Mais heureusement, les copains sont la pour lui suggérer une autre idée lumineuse : organiser miss Perse, la gagnante gagne la couronne. Et le pire c’est que c’est même pas des blagues ! Il y a eu des gars dans tout le pays, dont le job fut de caster des jeunes filles, belles et vierges (apparemment l’un ne va pas sans l’autre…).

Et parmi ses jeunes filles qui y a-t-il ? Je te le donne en mille : notre Esther nationale. Je dis nationale, parce que le roi va tomber raide dingue de la fille, si bien qu’il l’épouse est fait d’elle sa reine.

Mardochée vs Haman

Bon, après il semble qu’Assu ne se soit pas trop donné l’occasion de la connaitre, autrement que bibliquement (comprendra qui pourra). Parce que notre chère Esther n’a dit à personne qu’elle est juive. La Bible dit que c’est Mardochée, son cousin et père adoptif qui lui a dit de cacher cette information. La suite de l’histoire va nous prouver que les Perses ne portaient pas exactement les Juifs dans leur cœur.

D’ailleurs, parlons en de Mardochée parce qu’il tient un rôle d’importance. Malgré ses croyances il tenait un poste au palais ce qui l’a mené à côtoyer, Haman. Haman était le premier ministre du roi et tous ceux qui lui était inférieur devait se prosterner devant lui. Et soyons honnête, le boug, il kiffait son petit effet. Si bien qu’il ne tarda pas à s’énerver tout rouge quand Mardochée ne se prosterna pas devant lui.

Un Juif ne se prosterne que devant Dieu et Mardochée s’y tiendrait, même lorsque Haman va manipuler le roi pour obtenir un édit annonçant l’extermination de tout le peuple Juif. Eh… quand je dis « tout rouge » c’est « tout rouge » !

Bref, c’est la cata pour les juifs, mais Esther est dans la place, ce que Mardochée lui fait remarquer. Problème : pour parler au roi il faut être convié chez le roi. Et la reine n’a pas été convié depuis une trentaine de jours. Pourtant, après un motivational talk décapant de Mardochée* et après avoir jeûné avec tous les Juifs pendant trois jours, Esther se rend chez le roi. Elle risque sa vie car si le roi ne lui tend pas son sceptre c’est l’exécution qui l’attend.

Ne t'imagine pas que toi seule, parmi tous les Juifs, tu pourras échapper au danger, parce que tu vis dans le palais royal. En effet, si tu refuses d'intervenir en cette occasion, les Juifs recevront de l'aide d'ailleurs et ils seront sauvés. [...] C'est peut être pour une situation comme celle-ci que tu es devenue reine. Mardochée Esther 4 verset 13-14
* le motivational talk de Mardochée

Esther sauve les juifs

Heureusement il le lui tend ! Mieux encore Assu’ lui assure qu’elle peut avoir tout ce qu’elle veut, même la moitié du royaume. Purée cette nana devait être une vraie bombe ! Esther quand à elle ne fait que l’inviter à un banquet, avec Haman.

Et pour ménager son suspens elle les invite à nouveau à un festin le lendemain pour faire sa grande demande au roi. Le lendemain arrive, le festin et la demande de la rein avec. Non, Assu’, Esther ne veut pas la moitié de ton royaume, elle veut juste avoir la vie sauve. Stupeur et tremblements : Esther est Juive et Assu’ a laissé Haman la condamner à mort. Oui, Assu’ n’a pas l’air méga au courant de ce qui se passe dans son propre royaume, j’avoue.

Inutile de te préciser que la vie d’Haman est rapidement écourtée. Mais l’édit contre le Juifs est toujours d’actualité et même le roi ne peut pas le révoquer. Du coup, Esther et Mardochée décident d’égaliser les chances, publiant un nouvel édit permettant aux Juifs de se rassembler et de se défendre.

Ultimement la force s’est même retrouvée dans le camp des Juifs car les autres populations en ont eu peur. De plus, Mardochée, devenu premier ministre à la place d’Haman, avait tellement de pouvoir que les officiels, eux mêmes se sont rangé de son coté.

Pour ne pas oublier cet évènement et se réjouir d’avoir échappé au pire, Esther et Mardochée instituèrent la fête de Purim une fois par an. Fête que les juifs célèbrent encore aujourd’hui.

Extrait de l'article
Extrait de l’article

Ce que dit l’archéologie

Assuérus / Xerxes

L’archéologie a permis d’en apprendre plus sur Assuérus. Jusqu’à il y a peu, les seuls avis que nous avions sur le personnage venaient des grecs. Hors, si tu as vu le film 300, tu sais que les grecs ne portaient pas Assu’ dans leur cœur et pour cause, il a tenté de les envahir massacrant les spartiates au passage. Mais les dernières découvertes tendent à prouver qu’il n’était pas ce roi assoiffé de sang que le film a dépeint. Il semble qu’il fut un roi bâtisseur à qui l’on doit notamment certaines splendeurs de la ville de Persepolis.

Esther

Le livre d’Esther est assez cohérent avec ce qu’a pu découvrir l’archéologie. Mais Esther en elle même n’est pas citée dans d’autres sources historiques. Selon les grecs la reine de Assuérus était Amestris. Certains archéologues ont suggéré qu’il s’agirait du nom grec de Vasthi. Les historiens antiques étant assez frileux pour parler des femmes, Amestris fait exception car c’était un personnage puissant. On sait qu’elle était encore vivante à la mort d’Assuérus, et qu’elle aurait cherché à se venger d’une femme dont son époux était tombé amoureux, une certaine Artaynta. Sa position puissante et son caractère vengeur aurait peut être encouragé le roi à se choisir une nouvelle femme qui aurait pu être Esther.

Mardochée

Le nom Mardochée est très courant pour l’époque. On pense qu’il veut dire « serviteur de Marduk » (un dieu du panthéon perse). C’est donc possible qu’un homme de ce nom ait existé à cette époque. De plus un texte cunéiforme qu’on a pu retrouver fait mention d’un certain Mardochée « Mardukka«  travaillant pour le gouvernement en charge de payer ses collègues. Ce texte a été daté de la fin du règne de Darius ou du début de celui d’Assuérus. Il s’agit peut être du même personnage que dans la Bible.

Pour écrire cet article je me suis inspiré de la Bible Archeology and Cultural background Study Bible édité chez Safeliz. Si tu aimes ce format d’article surtout dis le moi en commentaire que je sache si je dois en faire plus. Enfin n’hésite pas à partager cet article !

Vous avez aimé l'article? Partagez le!

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *