La Bible

Les Chrétiens

La Vie Quotidienne

Chrétienne et Féministe

Tu préfères écouter mon article ? Pas de soucis l’audio est ci dessus !

Pour certains de mes lecteurs, peut être est ce ton cas, c’est totalement antithétique. Ouais j’ai écris « antithétique » aujourd’hui je me prends pour Molière. D’ailleurs c’est pas la première fois que j’utilise ce terme ! Tu peux le retrouver aussi dans mon article Semaine de prière, brillement utilisé ! Bref les mots sont lourds et le sujet aussi, aujourd’hui je te parle d’être chrétienne et féministe.

Etre Chrétienne et Féministe

Parce que c’est mon cas. A vrai dire j’ai beaucoup tourné autour du pot avant de me déclarer ouvertement féministe et c’est la première fois que je le met par écrit. Donc oui… c’est une exclusivité ! Alors avant de t’expliquer comment « chrétienne » et « féministe » peuvent cohabiter dans le même cerveau je te défini ce que c’est, pour moi, être féministe.

Féministe ?

Pour moi, donc, être féministe c’est se déclarer pour l’égalité de droit des hommes et des femmes. Pas pour la suprématie des femmes sur les hommes, attention ! Mais bien pour l’égalité entre les deux sexes. Et je précise que c’est mon avis et mon point de vue.

Peut être fais tu partie de ceux qui estiment que le féminisme n’a pas lieu d’être en France. Et c’est vrai qu’à ta décharge les lois sont plutôt en faveur de l’égalité. Aussi permets moi de te donner un petit aperçu de ce que je peux vivre en tant que femme.

A titre personnel

Comme l’humoriste Bérengère Krief j’estime que nous sommes à une aire ou on a « l’égalité mais…« . Exemple : je peux porter une jupe, mais je cours le risque d’être sexualisé par un total étranger. Je peux exprimer mon opinion avec force, mais « c’est surement parce qu’elle a ses règles » etc…

Je te raconte une petite expérience personnelle. Il y a plusieurs années je rentrait de Strasbourg chez mon père pour y passer le weekend. J’avais une valise lourde, une longue journée derrière moi et la transpiration bien trop présente. Quand soudain, une voiture a roulé au pas à coté de moi avec quatre jeunes hommes inconnus à son bord. Le conducteur m’a « gentillement » proposé de les rejoindre pour la soirée. J’ai refusé, poliment et ce dernier a répliqué : « ah ouais… en fait t’es méchante ! ». Je me suis donc retrouvée à choisir entre aller, je ne sais ou avec ces gars ou être « méchante« .

L’histoire n’est pas folle et j’ai eu de la chance de tomber sur des mecs qui ne m’ont traité que de « méchante«  mais ce que je veux développer c’est : pourquoi un simple refus de ma part doit systématiquement résulter au dénigrement, voir l’agression de ma personne ?

Pourtant ces histoires sont légion dans notre pays. Je ne prétend pas donner une solution à ce problème, d’autres y ont déjà réfléchi avant moi. Mais je voulais te proposer un point de vue biblique sur la situation.

Chrétienne ?

Homme et Femme : Etre humains

Quand tu lis le récit de la création, il est évident que Dieu a voulu l’homme et la femme différents. Mais il est précisé qu’ils ont tous les deux été crée à l’image de Dieu. On peut le lire dans Genèse chapitre 1, verset 27 :

Dieu créa l’homme à son image, il le créa à l’image de Dieu, il créa l’homme et la femme.

Je trouve d’ailleurs assez éloquent que ce soit bien précisé « l’homme ET la femme ». Et pourtant, la chrétienté n’a pas toujours brillé dans le domaine de l’égalité. L’un des textes qui a d’ailleurs servi au développement de toute la théorie qui dit que les femmes sont inférieures se trouve dans le livre d’Ephésiens :

Femmes, soyez soumises à vos maris, comme au Seigneur 

Ephesiens 5 v.22

Toi aussi ça te pique un peu ce texte de prime abord ? Attends je t’explique.

Déjà il n’est pas question de faire ici une généralité concernant toutes les femmes par rapport à tous les hommes. Il s’agit bien de la relation entre une épouse et un époux. Donc déjà les inconnus dans la rue sont totalement hors contexte.

Ensuite je te propose de replacer le verset dans son contexte et de lire ce que l’auteur nous dit autour :

rendez continuellement grâces pour toutes choses à Dieu le Père, au nom de notre Seigneur Jésus Christ, 21 vous soumettant les uns aux autres dans la crainte de Christ. 22 Femmes, soyez soumises à vos maris, comme au Seigneur23 car le mari est le chef de la femme, comme Christ est le chef de l’Église, qui est son corps, et dont il est le Sauveur. 24 Or, de même que l’Église est soumise à Christ, les femmes aussi doivent l’être à leurs maris en toutes choses. 25 Maris, aimez vos femmes, comme Christ a aimé l’Église, et s’est livré lui-même pour elle,

Ephésiens 5 v. 20-25

N’est ce pas intéressant ? L’auteur, l’apôtre Paul invite chacun (homme et femmes hein !) à se soumettre « les uns aux autres« . Il semble que cette histoire de soumission ne soit pas l’apanage des femmes !

Enfin on arrive à la partie « le mari est le chef de la femme« . Je te rappelle déjà que c’est bien dans le cadre d’un mariage que nous parlons. Et il ne faut surtout pas oublier que ce mari est le chef, tout comme Jésus et le chef. Hors comment Jésus est il le chef ? En sacrifiant jusqu’à sa vie.

silhouette d'un crucifix
Silhouette de Jésus sur la croix

Nous sommes donc très loin du tyran qui mène sa famille au nom de son genre.

Jésus est l’exemple que tous les chrétiens veulent suivre. Et si tu lis la Bible tu peux voir qu’il a traité chaque personne qu’il a pu croiser avec le même amour peu importe le genre. Nous sommes donc tous appelé à faire de même et a tendre vers une société sans inégalités de droits. Pour que nous toutes puissions être traités avec le même respect que vous tous.

Pour résumer :

  • Le féminisme étant donc, selon moi, le combat pour l’égalité entre homme et femme
  • La vision biblique poussant les chrétiens à se traiter l’un l’autre avec amour et respect

Conclusion : Etre chrétienne et féministe n’est pas antithétique

Je suis curieuse d’entendre ton point de vue sur la question alors n’hésite pas à me le donner en commentaire ! Et n’oublie pas de partager cet article s’il t’a plu ! Enfin je te laisse un lien vers mon article sur le racisme qui traite aussi d’inégalité juste ici !

Vous avez aimé l'article? Partagez le!

Laisser un commentaire